Terres Miner: le chantier prêt à repartir

Ugo Giguère ugo.giguere@tc.tc
Publié le 13 janvier 2014

Il ne faut pas s’attendre à voir des pelles s’activer dans les prochains jours, mais il ne faut pas s’étonner non plus de voir les travaux reprendre d’ici quelques semaines. Développement Terres Miner inc. est prêt à relancer le chantier et les acheteurs sont toujours au rendez-vous.

Si certains redoutent le chiffre 13, ce ne doit pas être le cas de Daniel Touchette et de ses associés Serge Fleurent, Michel Leclerc et Claude Sylvain. La décision rendue ce 13 janvier par la Cour d’appel, qui rejette la requête de Michel Duchesneau, vient confirmer leur propriété des Terres Miner.

Le chantier de développement, figé depuis mai 2011, va donc pouvoir se remettre en branle. «On a beaucoup de demandes dans le secteur de l’école où les terrains sont desservis, mais avant on a des choses à faire et des étapes à franchir», mentionne M. Touchette.

Quelques constructions avaient déjà été entreprises avant la fermeture du chantier. Des fondations avaient même été coulées. «On a bien isolé et «hivernisé» les fondations. On les a inspectées chaque année», mentionne l’arpenteur. Ces résidences pourraient être érigées assez rapidement.

Certaines procédures vont devoir être complétées avant toute chose. Le conseil municipal doit notamment donner son aval à chacun des permis de construction puisque le secteur fait l’objet d’un plan d’implantation et d’intégration architectural (PIIA).