Sections

Quand le rêve l'emporte

Guylaine Tremblay, auteure-compositrice-interprète de Shefford


Publié le 4 octobre 2017

Guylaine Tremblay est originaire de Sainte-Anne-de-Beaupré et a choisi la Haute-Yamaska en 2013 en quête de tranquillité. Elle a lancé son album le 16 septembre dernier au Centre culturel St-John de Bromont.

©(Photo: gracieuseté de Laetitia Jourdan)

CULTURE. Il n'est jamais trop tard pour réaliser même ses plus grands rêves: voilà précisément le message que souhaite livrer l'auteure-compositrice-interprète Guylaine Tremblay, qui lance à 53 ans son premier album en français intitulé Tout va changer.

Passionnée de musique depuis son plus jeune âge, l'artiste qui réside à Shefford depuis 2013 débute d'abord sur scène en interprétant le traditionnel répertoire des chansonniers.

La jardinière de métier passe ensuite 22 années à parcourir les centres d'enseignement de yoga, chantant des mantras en sanskrit. Si elle admet que cet art n'était pas toujours  le bienvenu à l'époque et qu'il faisait parfois l'objet de scepticisme, Guylaine Tremblay y a puisé la tranquillité d'esprit.

L'art de rebondir


Un événement convainc Guylaine Tremblay  de prendre sa guitare, un crayon et le taureau par les cornes. En août 2014, sa conjointe des douze dernières années, Andrée, est victime d'un accident vasculaire cérébral (AVC). «On pense que rien ne peut nous arriver, mais du jour au lendemain, on réalise que la vie ne tient qu'à un fil et qu'on en a qu'une seule à vivre. Ça m'a frappée», raconte-t-elle. Le déclic s'opère. Mme Tremblay part à la conquête de son rêve: écrire, enregistrer et lancer un premier album en français, dont les influences seront davantage pop-folk.

L'artiste a bien sûr pu compter sur le soutien de sa compagne de vie, qui s'est bien remise, pour y arriver. «Elle m'a donné beaucoup confiance en l'être que je suis. Si je suis rendue à cette étape de ma vie, c'est en grande partie à son soutien et à son amour», explique-t-elle.

Un air de positivisme

Tout va changer contient onze compositions originales en français, dans lesquelles Mme Tremblay livre des bribes de son quotidien et de son histoire. L'album, finalisé au début août, a été enregistré au studio Mikkorason de Granby aux côtés de Christian Morisset. Le lauréat 1996 du Festival international de la chanson de Granby  a en effet réalisé les arrangements musicaux.

«Il a un talent fou! Il a vraiment amené mes chansons à un autre niveau», souligne l'artiste. Elle espère d'ailleurs que ses chansons parviendront aux oreilles du public comme un message d'espoir: «Même si on parle de moments difficiles, il y a toujours quelque chose de positif à en retirer. C'est ça que je souhaite transmettre aux gens».

Assumant elle-même les coûts de la réalisation de son album, Guylaine Tremblay, sans agent ni distributeur, souhaite maintenant entamer une tournée de petites salles afin de se faire connaître. Si elle espère un jour pouvoir vivre de sa passion, celle-ci savoure d'abord et avant tout cette rencontre tant attendue avec son premier disque. «C'est une expérience merveilleuse que je vis et j'en profite au maximum», conclut-elle.

Tout va changer
est en vente à la librairie-boutique l'Art de Vivre de Bromont. Pour plus d'information, visitez le www.guylainetremblaychante.com.