Sections

Le Groupe Aluspek bonifie son coffre d’outils numériques

Avec l’aide d’Ottawa 


Publié le 6 octobre 2017

Le député de Shefford, Pierre Breton, et le président du Groupe Aluspek, Pierre Cloutier, sont sur la même longueur d’onde quand vient le temps de cibler les facteurs de croissance d’une entreprise manufacturière.

©Photo: TC Media – Claude Hébert

ÉCONOMIE. Le Groupe Aluspek se dote de nouveaux équipements à la fine pointe de la technologie, avec l’appui financier de Développement économique Canada, pour être en mesure de mieux répondre à une demande sans cesse grandissante.

Le prêt de 86 500 $, consenti par Ottawa, permettra notamment au fabricant de garde-corps en verre et en aluminium d’acquérir une perceuse électrique CNC et une scie à onglet numérique, au coût approximatif de 120 000 $, sans avoir à puiser dans ses réserves.

«Grâce à ce type d’aide financière, nos liquidités peuvent réellement servir à stimuler la croissance de l’entreprise au lieu d’être affectées à l’achat d’équipement», explique le président du Groupe Aluspek, Pierre Cloutier.

Exportation

Fondée en 1995, l’entreprise de Waterloo se spécialise dans la conception, la fabrication et l’installation de garde-corps pour balcons hauts de gamme destinés à la construction résidentielle.

«Aluspek est un bel exemple d’entreprise qui contribue au développement économique de la Haute-Yamaska. Même si elle relativement peu connue du grand public, celle-ci jouit d’une renommée qui dépasse largement les frontières de notre région», indique le député de Shefford, Pierre Breton.

Un entrepreneur de New York a récemment fait affaire avec le Groupe Aluspek pour l’aménagement des balcons d’un immeuble résidentiel de 43 étages. M. Cloutier et les membres de son équipe de 16 employés doivent par ailleurs livrer des garde-corps à Ottawa, en mai prochain, pour une tour à condos de 46 étages.

«Le marché de l’exportation compte pour beaucoup dans la croissance de notre entreprise. Nous sommes présents dans l’est des États-Unis depuis 10 ans et en Ontario depuis 15 ans. La réglementation dans ces deux régions est très sévère et nous oblige à offrir des produits qui dépassent les exigences du marché québécois», signale M. Cloutier.

Innovation

Le président du Groupe Aluspek ajoute que son entreprise œuvre dans un secteur d’activité très compétitif.

«Notre entreprise doit constamment innover pour se démarquer de la concurrence. À vrai dire, il n’y a pas une semaine qui s’écoule sans que nous apportions des améliorations à l’un de nos produits», ajoute-t-il.

Le Groupe Aluspek suit de très près les appels d’offres des secteurs privés et publics, n’hésitant pas à soumettre une proposition dès qu’une opportunité d’affaires se présente. 

«Nous faisons beaucoup de soumissions au cours d’une seule et même année. Il faut aller chercher les contrats un à un, y consacrer du temps et des efforts, car ça ne vient pas tout seul», poursuit M. Cloutier.

Ce dernier précise que son entreprise réalise une quinzaine de projets, bon an mal an, dans un créneau assez spécialisé, celui des 50 logements et plus.

La taille relativement modeste de l’entreprise constitue par ailleurs un avantage dont Aluspek sait tirer profit.

«Les entrepreneurs ontariens et américains se disent impressionnés par la qualité de nos produits, mais aussi par le service personnalisé que nous pouvons leur offrir. Être capable de respecter un échéancier et de livrer la marchandise au bon moment, ça représente un défi continuel», affirme M. Cloutier.