Déneigement à Granby: le maire Pascal Bonin lève son chapeau


Publié le 18 mars 2017

Les Travaux publics de la Ville de Granby poursuivent, les opérations de déneigement afin de retirer les dizaines de centimètres de neige tombés cette semaine.

©TC Media-archives

MUNICIPAL. Alors que Dame Nature a laissé plus de 70 centimètres de neige sur le territoire de Granby, le maire de la municipalité, Pascal Bonin, est d'avis que les opérations de déneigement se sont bien déroulées au cours des derniers jours.

«Il faut rendre à César ce qui lui appartient. Les gens des travaux publics, nos cols bleus et la nouvelle direction ont fait tout un boulot avec l'ampleur de la tempête», raconte le premier magistrat.

Selon l'élu, les employés municipaux ont donné une priorité aux rues par le tassage de la neige. À ses yeux, une municipalité ne peut pas ramasser 75 centimètres de neige en criant «ciseaux».

«Le lendemain de la tempête, on pouvait circuler au centre-ville. Il y a beaucoup de coordination et de travail d'équipe. Du côté de la mairie, je suis satisfait des opérations», ajoute-t-il.

La Ville de Granby affirme que le ramassage de la neige est complété du côté du centre-ville entre les rues Mountain et Breton. Vendredi après-midi, les équipes des travaux publics s'affairaient à souffler la neige des trottoirs. Une opération plus complexe selon Pascal Bonin. «La situation des trottoirs est un peu plus problématique. Le tassement de la neige est très compliqué en raison de la hauteur de celle-ci. Il faut donc souffler la neige. 75% des façades des écoles de Granby sont dégagées. Le 25% restant sera effectué dimanche à compter de minuit», renchérit le maire de Granby.  

Des équipements en renfort

D'un commun accord entre la mairie et la direction générale, la Ville de Granby a opté pour louer des équipements pour le week-end afin d'accélérer  au maximum le retrait de la neige. «On sait que les gens ne travaillent pas la fin de semaine et donc, il y a moins de trafic. On met à la disposition des cols bleus des moyens pour enlever la neige le plus efficacement possible. On peut rappeler qu'il s'agissait d'une tempête exceptionnelle», affirme Pascal Bonin.

Des citoyens insatisfaits

Quelques citoyens de la Ville de Granby se sont montrés insatisfaits par les opérations de déneigement confirme le maire Bonin. «Ils n'ont pas idée de l'ampleur de la tâche qui se présentait à nous. J'ai été en communications avec les travaux publics. Il n'y a rien de parfait dans la vie et on doit continuer à s'améliorer. On fait notre possible et je suis pleinement conscient qu'il s'agit d'un aspect que les citoyens me demandent  d'améliorer. Par contre, j'ai reçu beaucoup de félicitations», lance l'élu au bout du fil.

Pascal Bonin ajoute que le dossier du déneigement peut toucher des cordes sensibles. «Je note les moins bons côtés. À travers les dernières années, le dossier de l'enlèvement de la neige a créé un mécontentement de la part des citoyens. C'est quelque chose que j'ai dans la mire pour 2017. On peut regarder pour des améliorations puisqu'il y a des points de saturation au niveau de l'équipement et aussi pour le ramassage», conclut-il.