Granby détaille les coûts du Centre aquatique


Publié le 15 mai 2017

L'intérieur du futur centre aquatique de Granby.

©Gracieuseté

MUNICIPAL. La Ville de Granby a présenté, lundi soir, les détails financiers du projet de centre aquatique, qui sera érigé au parc Dubuc. Rappelons que vendredi dernier, Ottawa et Québec ont annoncé qu'ils allaient contribuer au projet à raison de 10,23 M$ chacun. Le maire Pascal Bonin a annoncé que le compte de taxes des citoyens de Granby n'augmentera pas avec la venue de ce projet.

Lors de la séance régulière du conseil municipal, les élus ont annoncé un règlement décrétant une dépense de 31,6 M$, dont un emprunt de 28,6 M$ pour ce projet. L'administration du maire Bonin a également annoncé que le projet n'amènerait pas une augmentation de taxes pour les contribuables de Granby. Pour ce faire, la Ville mettra un montant de 3 M$ comptant supplémentaire dans le projet.

Dans mes rêves les plus fous, je ne pensais pas être capable de réaliser ça. Depuis notre arrivée en poste, nous avons réalisé des projets payés comptants pour un montant de 123 M$.

Pascal Bonin, maire de Granby

«On met la ligne pour les citoyens à 0 $. Ça ne coûtera rien aux contribuables. Pour ce faire, le conseil a décidé d'augmenter la dette. Elle est présentement à 73 M$. Le conseil va emprunter 8 M$ et le tout sera mis sur le fonds général de la Ville. Ça va amener la dette à 82 M$», a indiqué le maire de Granby lors d'une mêlée de presse avec les médias.

Selon Pascal Bonin, le projet du centre aquatique ramènera la dette à un montant moins élevé que lorsque le présent conseil a été élu en 2013. «Je rêvais de faire un tel projet, mais ça prenait une diminution de la dette. On avait un plan de match et nous l'avons respecté. Il fallait réduire la dette avant l'arrivée du centre aquatique. De l'offrir aux citoyens sans impact, c'est incroyable», a lancé le premier magistrat.

Au fil des années, le coût du projet est passé de 30 M$ à 34 M$ pour finalement se situer à 36 M$. Le maire Bonin estime que plusieurs facteurs ont amené des hausses quant au coût du projet. «Le coût des projets augmente d'année en année. C'est comme ça partout. Les subventions varient et le projet se raffine avec les équipements. La différence ici, ce sont les équipements de plus qu'on va avoir pour notre monde. Un centre aquatique sans équipement, c'est comme une flaque d'eau vide. On voulait donner des équipements à notre population», ajoute-t-il.

Un projet trop cher?

Le maire de Granby a répliqué aux gens qui estiment que le projet du centre aquatique est trop dispendieux. Pascal Bonin s'est même permis de lancer une flèche à son adversaire politique en vue des élections du 5 novembre prochain, Yves Bélanger.

«Mon adversaire politique a proposé une piscine à 15 M$. Une piscine à ce prix-là, il y en a une qui va être construite à Beloeil. Ils sont 20 000 citoyens. Nous sommes 66 000. Si on multiplie par trois, on arriverait à 45 M$, mais on est plus bas que cela. En plus, j'ai eu plus de subventions que ce qu'il proposait», a-t-il affirmé en point de presse.

Le maire de Granby souligne qu'il se fait questionner à plusieurs reprises à savoir quand le projet du centre aquatique sera officiel. «Si M. Bélanger veut la mairie, il devra bloquer le registre. S'il ne bloque pas le registre, ça va être le même résultat en novembre», conclut Pascal Bonin.

Un registre aura lieu le 31 mai et le 1er juin à l'Hôtel de Ville de Granby entre 9h et 19h. L'administration Bonin devrait aller de l'avant avec les appels d'offres au cours des prochaines semaines. Si tout va comme prévu, la construction du bâtiment devrait débuter au début du mois de septembre. Le chantier de construction devrait s’étaler sur une période de deux ans pour une ouverture en 2019.

Détails du coût du centre aquatique de Granby

Année:                                         2mai 2016                                       11 mai 2017

Coût du centre:                         34 000 000 $                                     36 242 000 $      

Retour de taxes:                         4 500 000 $                                       4 642 000 $  

Coût du centre au règlement:    29 500 000 $                                     31 600 000 $   

Subvention:                               19 500 000 $                                     20 462 000 $  

Surplus:                                                     0 $                                       3 000 000 $   

Emprunt:                                    10 000 000 $                                     8 138 000 $