«La route 112 doit être refaite. C'est dangereux!»_Denis Gauthier


Publié le 17 mai 2017

Denis Gauthier a subi d'importantes blessures à la suite de son accident sur la route 112, à Granby, dont quatre côtes dorsales brisées et plusieurs ecchymoses.

©©2017 Denis Germain - photographie sur le v if

SÉCURITÉ ROUTIÈRE. Denis Gauthier se souviendra longtemps de sa balade à moto du 4 mai dernier sur la route 112, à Granby. Alors qu'il se dirigeait vers le Grand Bazar La Source du Sport, le sexagénaire a percuté un nid-de-poule  pour ensuite être éjecté.
 

«Je suis parti de Brossard pour me diriger vers Granby. Lorsque je suis arrivé dans les environs de Granby, j'ai ralenti quelque peu et au moment où j'ai tourné à gauche, c'est là que j'ai aperçu deux ou trois nids-de-poule. J'ai passé à côté d'un, mais j'en ai frappé un autre», raconte M. Gauthier lors d'une entrevue téléphonique avec TC Media.

Quand un accident du genre survient avec une automobile, on sait que ça va coûter peut-être une jante. C'est un bris mécanique et c'est banal. Dans le cas des motos, le MTQ doit être plus vigilant et c'est important que des réparations aient lieu

Denis Gauthier

La moto de l'homme de 62 ans a frappé le creux du nid-de-poule et la roue avant de l'engin a été abîmée. Selon une estimation qu'il a reçue, les dommages à sa moto Harley-Davidson sont évalués à 11 000 $. «C'est un modèle 2012 et elle a 14 000 kilomètres au compteur. La mécanique est parfaite et je venais de la sortir du garage. C'était ma première journée», note-t-il avec émotion.

De plus, le motocycliste a subi des blessures. Parmi elles, des ecchymoses, mais aussi quatre côtes dorsales brisées. «J'ai les côtes quatre, cinq, six et sept de brisées. J'ai obtenu mon congé de l'hôpital vendredi soir et je suis en arrêt de travail pour 30 jours. Ce n'est pas agréable du tout», lance Denis Gauthier.

Selon M. Gauthier, le secteur où il a eu sa mésaventure est problématique en termes de trous, de cratères et de nids-de-poule. «Tout le long de la route 112, il faut être prudent. Plus on arrive à Granby et plus il y en a. D'ailleurs, celui que j'ai frappé était profond», confie le résidant de Brossard.

Le sexagénaire ajoute qu'il ne se souvient pas dans les détails de l'ensemble du fil des événements.

Une poursuite en vue

Denis Gauthier a bien l'intention d'intenter des procédures judiciaires contre le ministère des Transports du Québec en lien avec cette histoire. «Jamais, je vais accepter d'être responsable d'un accident du genre. C'est la route qui est en cause. Si ce n'est pas du mauvais état de la chaussée, je n'aurais pas des côtes abîmées. Je ne me sens aucunement responsable», souligne l'homme de 62 ans.

Par ailleurs, la compagnie d'assurance de M. Gauthier le rend responsable de l'événement. «J'étais seul et je ne me suis pas fait frapper. Il n'y a pas de responsable autre que moi. C'est illogique et c'est une question de principe», affirme le motocycliste.

Denis Gauthier désire prendre les moyens qu'il faut dans le but d'éviter que des événements semblables se produisent. «C'est la deuxième raison pour laquelle je veux poursuivre le MTQ. Je trouve ça dommage que ça prenne une tragédie ou un accident pour faire changer les choses. C'est le cas ici. En plus, ça aurait pu être beaucoup plus grave. J'ai été chanceux dans ma malchance», estime le motocycliste.

Des travaux seront réalisés par le MTQ

Joint par TC Media, la porte-parole du ministère des Transports, Nomba Danielle, explique que Québec prévoit réaliser des travaux sur une portion de la route 112. «À partir de la route 137, nous allons refaire la route 112. Ce projet est dans nos cartons. Les travaux seront réalisés sur environ sept kilomètres», raconte-t-elle.

Ce chantier est prévu dans l'échéancier 2017-2019 du ministère des Transports. Quant aux coûts des travaux, les chiffres officiels ne sont pas connus, mais ils seront supérieurs à 500 000 $ estime la porte-parole du MTQ.

«On va refaire l'asphalte. Le but est d'améliorer le confort de roulement des usagers de la route. On veut se débarrasser définitivement des nids-de-poule. À la suite de ces travaux, la chaussée sera complètement praticable après ça», ajoute Mme Danielle.

De plus, selon nos informations, des employés du MTQ se sont afférés à colmater des nids-de-poule sur la route 112, le 8 mai dernier. «Si le ministère a prévu refaire l'asphalte à ce niveau-là, c'est qu'on a constaté que la route en avait besoin», conclut Nomba Danielle. 

Le casque de Denis Gauthier a été endommagé lors de l'accident.

©©2017 Denis Germain - photographie sur le v if