Sections

Desjardins confirme la conformité de ses équipements

Éclosion de légionellose à Granby


Publié le 7 septembre 2017

Le Carrefour de la coopération, abritant la Caisse Desjardins de Granby-Haute-Yamaska.

©(Photo: TC Media-Roxanne Langlois)

SANTÉ. Alors que la source de contamination ayant mené à sept cas confirmés de légionellose à Granby n'est pas encore identifiée, la Caisse Desjardins de Granby-Haute-Yamaska se fait rassurante quant à la conformité de ses équipements.

En 2012, une éclosion de cette infection pulmonaire avait fait 13 victimes à Québec tandis qu'au total, 181 personnes avaient été atteintes par la maladie. La tour de refroidissement d'un édifice de la rue Saint-Joseph Est avait alors été désignée comme la source de propagation.
Dans un communiqué de presse émis mercredi matin, Desjardins a tenu à confirmer que son siège social de la rue Principale est bel et bien muni d'un tel équipement, mais que ce dernier n'est pas utilisé. C'est plutôt un système de géothermie qui assure la climatisation du Carrefour de la coopération. «Une attention particulière est portée sur l'entretien de cet équipement et le résultat d'une inspection réalisée la semaine dernière par deux agents de la Régie du bâtiment du Québec certifie que nos équipements sont conformes et ne représentent aucun risque pour la santé publique», peut-on y lire.
Rappelons que la semaine dernière, la Direction de la santé publique de l'Estrie, en quête de la source de contamination, a confirmé avoir resserré ses recherches sur une portion de la rue Principale, soit entre Simonds et Mountain.
En plus de sept cas de légionellose confirmés, un huitième est jugé suspect par le réseau de la santé, mais ne peut être formellement authentifié.