Sections

Mairie de Roxton Pond: Chantal Gareau veut faire une différence


Publié le 7 octobre 2017

«On va écrire ensemble une nouvelle page d'histoire», a déclaré la candidate à la mairie de Roxton Pond, Chantal Gareau.

©Gracieuseté

ÉLECTIONS. Interpellée il y a un an par des citoyens qui l'invitaient à joindre l'administration municipale dans un prochain mandat à Roxton Pond, Chantal Gareau mène présentement une campagne de terrain avec un grand C. Une course vers le scrutin mûrement réfléchie et savamment préparée par la candidate à la mairie.

Les élections n'ont plus de secrets pour l'ex-attachée politique du député provincial de Shefford (Bernard Brodeur). Cette fois, Chantal Gareau se retrouve sous les feux de la rampe avec la ferme intention d'amener sa municipalité vers de nouveaux horizons si les électeurs de Roxton Pond l'élisent à la fonction de mairesse, le 5 novembre prochain.

«Je suis une fille d'engagements et quand je m'engage, je vais jusqu'au bout. Je veux être une mairesse à temps plein (avec le même salaire du maire actuel). Je ne me cherche pas une job ni un titre et je n'y vais pas par besoin. Je veux faire des choses concrètes pour Roxton Pond pour en faire une communauté vivante.»

Bien qu'elle connaisse les rouages des élections et des exigences de la politique, l'aspirante mairesse assure avoir fait ses devoirs avant de déposer sa candidature. Après réflexion et analyse, Mme Gareau a senti finalement l'appel de la mairie. «On va écrire ensemble une nouvelle page d'histoire», a déclaré la candidate.

Transparence et consultations
D'ici le jour du vote, la candidate arpentera sa localité afin de faire connaître son plan de match en huit axes pour les quatre prochaines années. Un gel de taxes pour trois ans, la vigilance, la transparence, l'efficacité, la concertation, le développement harmonieux du lac Roxton et une municipalité à l'ère 2.0 (paiement en ligne des taxes et permis, demande de certains permis en ligne et par téléphone) font notamment partie de sa plateforme électorale.

Pour Chantal Gareau, l'administration d'une municipalité passe par l'implication citoyenne. Pour y avenir, elle prévoit créer une table de concertation permanente multisectorielle. Sa mission? Orienter le conseil municipal sur la mise en place d'actions visant à améliorer la qualité de vie des résidents.

«Les consultations, elles sont importantes. Ma vision, c'est qu'elles soient les plus transparentes. Sur un horizon de cinq, dix ans, qu'est-ce qu'on veut pour notre municipalité? Il faut collectivement prendre des décisions», a mentionné Mme Gareau.