Un Relais-Répit pour les aidants de Waterloo

Caroline Boisclair redaction.express@tc.tc
Publié le 31 janvier 2014

Les aidants naturels de la région de Waterloo disposeront dorénavant d’un nouveau service: le Relais-Répit. L’ouverture officielle est prévue le 13 février, au Centre de Santé Courville.

Ce projet, né d’une concertation de plusieurs partenaires du milieu, s’adresse aux résidents de Waterloo, Bromont, Shefford, Warden et Saint-Joachim-de-Shefford.

Répondant à un vif besoin, il s’adresse aux aidants de toute personne en perte d’autonomie liée au vieillissement pouvant compromettre son maintien à domicile.

Chaque jeudi, de 10h à 14h, ils pourront disposer de ce Relais-Répit pour leur aidé afin de profiter d’une petite pause.

Parmi les activités proposées, on retrouve des exercices physiques adaptés aux capacités des participants, des jeux, de la musique, du bricolage, des repas de midi en groupe ainsi qu’une possibilité de transport adapté.

D’où l’importance d’offrir un service qui place l’aidant et l’aidé dans un climat de confiance qui repose sur les compétences et, dans certains cas, de la constance de la personne remplaçante.

«Avec un service comme celui-là, les gens de Waterloo et de la communauté sont encore plus gagnants», a affirmé la directrice générale du Centre de soutien au réseau familial-La Maison soutien aux aidants de Granby, Suzanne Tardif, lors de la conférence de presse vendredi.

Collaboration

Pour assurer la continuité du service, le projet de Relais-Répit se fait en concertation avec plusieurs partenaires.

Parmi eux se trouvent le CSSS de la Haute-Yamaska, le Centre de Santé Courville (qui offre la location gratuite d’une salle pour ce service), le CLD Haute-Yamaska (Pacte Rural), le Centre d’action bénévole de Waterloo, l’APPUI Montérégie/ROMAN ainsi que le Centre de soutien au réseau familial-La Maison soutien aux aidants.

Le député libéral de Brome-Missisquoi Pierre Paradis, qui assistait à la conférence, a salué cette initiative.

«On dit à ceux et celles qui donnent qu’il y a une place pour recharger votre batterie. Chloé Sainte-Marie me l’a appris. On va avoir davantage de besoins dans les années à venir, et ça nous incite à réfléchir sur cette réalité. Ce sont comme des batteries boosters !», a-t-il imagé.

Afin de recevoir gratuitement les services du Relais-Répit de Waterloo, l’aidant doit rencontrer une intervenante sociale du CSRF-La Maison soutien aux aidants et devenir membre de l’organisme, situé au 197, rue Paré, à Granby.

L’aidant doit également prendre soin d’une personne aînée ayant une incapacité significative ou persistante liée au vieillissement.

Pour informations, composez le 450 375-9115, écrivez à info.csrf@bellnet.ca ou visitez le www.servicesauxaidants.ca