Du théâtre pour le simple plaisir de jouer

Culture G


Publié le 28 mars 2017

Charles Phoenix, Antoine Vallières-Lavoie, Jade Archambault, Audrey Garneau, Ariane Tremblay et Louis-Alexandre Foisy du Théâtre du 3e décor.

©Culture G - Ugo Giguère

THÉÂTRE. Étudier au cégep c’est jongler avec les horaires de cours, les études, les travaux à remettre, un boulot à temps partiel, les amis… Pourquoi ajouter le théâtre sur la pile? Pour la passion!

C’est ce que font les 14 étudiants de la troupe du 3e décor qui présentent cette semaine leur version de la pièce Couples de l’auteur Frédéric Blanchette.

Au cours des dernières années, la troupe cégépienne s’est intéressée aux comédies musicales sous la direction de Yanik Choinière, mais une nouvelle direction amène de nouvelles propositions. Ariane Tremblay a repris le flambeau avec en tête une envie de théâtre dans sa forme plus traditionnelle.

Son choix s’est arrêté sur Couples, une pièce qui rassemble une quinzaine de saynètes dont elle en a conservé dix. «C’est une pièce qui peut plaire à tous. On parle d’une comédie dramatique avec certains personnages qui sont plus touchants», note-t-elle.

«C’est léger, c’est drôle, mais il y a quand même des thèmes qui sont plus sérieux», renchérit Charles Phoenix qui joue dans deux des dix histoires. Il souligne aussi la finesse du texte où certains dialogues qui semblent vides de sens, à la frontière de l’absurde, reflètent pourtant la réalité de certaines discussions de couples.

Sa collègue Jade Archambault relève l’intelligence de rendre comiques des anecdotes tragiques. Comme dans le cas d’un soldat amputé à la guerre dont l’amoureuse s’entête à n’y voir que des avantages…

Passion et exutoire

Ils étudient en administration, en gestion de commerce, en sciences humaines, mais ils se rejoignent par leur passion du théâtre. «Moi, j’ai besoin de ça. J’ai besoin du théâtre, de l’impro, sinon je ne serais plus au cégep. J’ai besoin de ces activités-là pour m’accrocher», confie Charles.

De son côté, Louis-Alexandre Foisy y voit l’occasion de vivre sa passion de la scène et de solliciter l’autre extrême de sa personnalité, lui qui étudie en administration. «Ça nous donne un but à atteindre sur quelques mois. On a un projet, un objectif à atteindre pour montrer quelque chose aux gens qui va les toucher», mentionne celui qui compte déjà quelques expériences de scène.

L’exercice de mémorisation de texte serait aussi un atout selon lui. L’entraînement de la mémoire l’aiderait à mieux se concentrer et à mieux retenir ce que disent ses professeurs en classe.

Deux représentations

La troupe qui se prépare depuis septembre est fin prête pour donner ses deux représentations vendredi et samedi. En plus des dix comédiens, trois collaboratrices ont conçu les costumes et la scénographie et un adjoint à la mise en scène a participé au projet.

Comment se sentent-ils à quelques jours du rendez-vous? «Un bon stress…», répond Audrey Garneau. Commentaire approuvé par ses collègues qui semblent plutôt excités à l’approche du moment culminant.

Le Théâtre du 3e décor présente Couples, un texte de Frédéric Blanchette, une mise en scène d’Ariane Tremblay, vendredi 31 mars et samedi 1er avril à 19h30 au Théâtre de poche du Cégep de Granby. Billets en vente à la Coopsco ou à la porte.