Retour du froid: les stations de ski jubilent


Publié le 2 mars 2017

Le retour du temps froid a de quoi plaire aux amateurs de sports de glisse. Dans un élan pour le moins inhabituel à cette période-ci de l'année, Mont Sutton et Bromont, montagne d'expériences relancent les activités de leurs canons à neige.

©Gracieuseté Bromont, montagne d'expériences

LOISIRS. Avec l'hiver qui reprend ses aises, les stations de ski de la région respirent un peu plus. D'ailleurs, les canons à neige redémarrent chez Mont Sutton et Bromont, montagne d'expériences.

Pour la période de l'année, il s'agit d'une mesure exceptionnelle. Les pistes offraient au cours des derniers jours des conditions de ski de printemps. La soudaine plongée du mercure au cours des dernières heures a donné passablement de fil à retordre aux travailleurs.

«Nous avons tout fait pour travailler les pistes et minimiser les écarts de température des derniers jours, relate Chloé Chagnon, responsable des communications à Mont Sutton. Nous conservons malgré tout une bonne couverture de neige.»     

Bromont, montagne d'expériences fera travailler ses canons pour les quatre prochains jours pour enneiger une quinzaine de pistes, notamment celles des versants du Village, des Cantons et de la Côte Ouest.

«On souhaite redonner aux skieurs le goût de dévaler les pentes et on veut bonifier le nombre de jours de ski offerts à nos membres», mentionne de son côté Mélanie Tremblay, responsable des communications chez Bromont, montagne d'expériences.   

Le retour aux conditions hivernales fait également le bonheur des gestionnaires du Mont Orford, même si la station de ski a dû fermer ses portes jeudi en raison des forts vents. Les activités reviennent à la normale à compter d'aujourd'hui.

À Owl's Head, qui mise sur un système d'enneigement sur 90 % de son domaine skiable, une quinzaine de pistes sont toujours offertes.

Le mercure devrait demeurer bien campé sous le point de congélation pour au moins les quatre prochains jours, le temps d'offrir quelques bonnes descentes.