Le souffle nouveau du hockey féminin


Publié le 15 mars 2017

Les Bad girls de Bedford en action contre l'Express de Lac Saint-Louis.

©TC Media - Gracieuseté

SPORTS. La première année du programme de hockey féminin de Yamaska-Missisquoi est couronnée de succès. 49 joueuses de hockey de la région ont pu s'épanouir dans ce sport au cours des derniers mois.

«Cette année, le hockey féminin a pris du galon. Par les années passées, nous n'avions qu'une équipe junior qui tenait le fort. C'était comme ça pendant quelques années. Il n'y avait pas de niveau bantam et midget avant cette année. Grâce à un regroupement et une organisation unifiée, on a été en mesure d'offrir du bon hockey à nos jeunes filles», lance le directeur du hockey féminin à Granby, Nicolas Bélanger.

Quatre équipes ont pu être formées dans quatre niveaux différents pour la saison 2016-2017, soit pee-wee, bantam, midget et junior.

Selon M. Bélanger, l'avenir s'annonce prometteur pour le hockey féminin dans la région.

«Ça varie selon le temps et les années. À une certaine époque, il n'y avait pas beaucoup de filles, mais on sent un souffle nouveau. Avec les Canadiennes de Montréal qui ont remporté la coupe récemment, ça donne un élan. Il y a eu de beaux succès au cours des dernières années. Les filles s'inscrivent de plus en plus», ajoute-t-il.  

Encore un peu de travail à faire

Bien que la première année d'un tel programme de hockey féminin ait connu beaucoup de positif, ce sport est encore méconnu dans la région aux yeux de Nicolas Bélanger.

«Étant donné qu'il n'y avait pas d'organisation comme telle, c'était difficile. Au lieu de jouer au hockey, elles jouaient à autre chose. Les filles qui veulent jouer au hockey sur glace avec d'autres filles ont maintenant la possibilité de pratiquer ce sport», estime le directeur du hockey féminin.

Plusieurs associations des secteurs de la Haute-Yamaska et de Brome-Missisquoi ont participé au succès de l'an un de ce projet.

«Avant, nous avions des équipes éparpillées à gauche et à droite. Le calibre de jeu est très bon. Et comme chez les garçons, les filles ont la chance de participer aux séries éliminatoires et même à des tournois», souligne Nicolas Bélanger.

Une certaine éducation doit être faite avec les présidents d'associations de hockey mineur. «Il faut rappeler à ces gens-là qu'ils ne doivent pas nous oublier dans le calendrier et l'horaire des glaces. D'ailleurs, des présidents d'associations de hockey des environs seront convoqués dans les prochains jours afin de discuter de l'amélioration de certains aspects», confie Nicolas Bélanger.

Alors que la saison de hockey tire à sa fin, les inscriptions pour le hockey féminin auront lieu dans les prochaines semaines en vue de la saison 2017-2018.

Nombre de joueuses de hockey Yamaska-Missisquoi

Valcourt: 2

Acton Vale: 1

Bedford: 9

Bromont: 2

Cowansville:10

Farnham: 11

Granby: 13

Waterloo: 4

Total: 52 joueuses

Total: Yamaska-Missisquoi: 49 joueuses