Les Élites de l’Estrie: une équipe de filles qui tient tête aux gars

Elles ont 11 et 12 ans et elles jouent au hockey contre… des garçons! Les Élites de l’Estrie, une équipe composée entièrement de filles, disputent actuellement leur premier tournoi contre la gent masculine du côté de Québec, sous les couleurs d’Équipe Canada. Et elles ne s’en laissent pas imposer… Loin de là.

 

Pour se préparer à ce tournoi qui regroupe une centaine d’équipes, les seize joueuses des Élites, une formation évoluant dans le pee-wee AA de la Ligue de développement du hockey féminin du Québec, ont pris part à six parties hors-concours contre des formations masculines de la région.

 

«Contre des équipes pee-wee CC, on a gagné 6-1 et 6-2 puis perdu 5-4 et 3-2», explique l’entraîneur des Élites, Carl Mailhot. Les filles ont aussi rivalisé contre la classe masculine pee-wee BB. Elles ont toutefois perdu 7-2 et 6-0. «Elles jouent du bon hockey, elles ont une belle intensité», ajoute le coach.

 

«Le calibre est très surprenant. Tu «coaches» une équipe de hockey, tu oublies que ce sont des filles», poursuit André Berger, assistant-entraîneur.

 

Défaite crève-cœur
Interviewée avant de quitter pour le tournoi, Catherine Berger, 11 ans de Granby, qui évolue à la défensive, ne cachait pas son enthousiasme. «C’est le fun! C’est la première fois qu’il va y avoir des filles à ce tournoi. On va avoir de la compétition», lance-t-elle. Avec 21 victoires, deux matchs nuls et aucune défaite, les Élites dominent littéralement dans leur ligue.

 

Jouer contre des garçons comporte tout de même certaines différences. «Les gars sont plus rapides, ils ont de meilleures mains, mais on s’est bien débrouillées durant les matchs hors-concours. Ils jouent plus physique aussi, mais nous étions préparées», ajoute la Granbyenne qui porte le numéro 4.

 

À leur première partie du tournoi, vendredi soir, les Élites de l’Estrie, Équipe Canada pour l’occasion, affrontaient Équipe Québec pee-wee CC. Avec un but marqué par Équipe Québec à 22 secondes de la fin du match, Équipe Canada s’est inclinée 2-1.

 

Devant le filet pour la partie, Marie-Chloé Pelletier, 12 ans, de Cowansville, qui compte 11 victoires en autant de parties à sa fiche en saison régulière, avoue que toute l’équipe était stressée. «Avant le match, tout le monde avait mal au ventre», lance celle qui a été recrutée l’an dernier. Malgré la défaite, les filles sont heureuses de leur performance.

 

Équipe Canada s’est toutefois bien reprises lundi soir en vainquant 7-1 Équipe France (Dijon). Mardi après-midi, elles croisaient le fer contre les représentants de la Suisse.

 

L’adolescente qui a déjà gardé les buts pour le Husky de Farnham-Bedford dit préférer évoluer au sein d’une équipe féminine. «Il y a un meilleur esprit d’équipe. Sur la glace, les filles font plus de passes et on reçoit moins de tirs», explique-t-elle. Et la puissance des lancers? «Ça dépend c’est qui qui tir!», répond le numéro 33.

 

Dominantes
En 37 ans d’histoire, c’est la première fois que le Tournoi international pee-wee Bernières/Saint-Rédempteur qui a lieu à Québec, du 9 au 19 février, accepte une équipe féminine. «Avec des contacts, on a réussi à y aller», dit Carl Mailhot.

 

Malgré une défaite crève-cœur à leur première présence, la performance de l’organisation féminine a rassuré les sceptiques. «Les doutes des dirigeants du tournoi sont maintenant dissipés quant à la capacité de cette équipe entièrement féminine de rivaliser avec les garçons», dit André Berger. La victoire éclatante au deuxième match vient confirmer la place des filles.
Les Élites évoluent dans la classe Coupe du monde où une formation de la Suisse, de la Finlande et deux équipes participent, entre autres, au tournoi.

 

L’objectif des Élites? «Finir en troisième place», souhaite l’entraîneur. Ce qui est réussi! Les filles jouent ce matin (samedi) en demi-finale de la Coupe du monde.


 

Marie-Chloé Pelletier a gardé les buts vendredi soir contre Team Québec. Les Élites se sont toutefois inclinées 2-1.
(Photo: Courtoisie)


 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des