La Gueule de bois perd son permis d’alcool

La Gueule de bois perd son permis d’alcool

Les policiers de Granby se sont donc présentés

Le Resto-Bar Dix et le Resto-Bar Gueule de bois ne pourront plus servir une goutte d’alcool jusqu’au 1er octobre prochain. L’ensemble des produits alcoolisés des établissements a été mis sous scellés, lundi, par les policiers du Service de police de Granby en raison d’une suspension de leur permis d’alcool par la Régie des alcools, des courses et des jeux du Québec (RACJ).

Non-respect d’un engagement, violence, drogue et la présence d’acteurs reliés au crime organisé ont poussé la RACJ à suspendre le permis d’alcool de ces deux établissements affiliés pour une période de 21 jours.  

Michael Ménard, Sébastien Picard et Yan Pellerin ont été identifiés comme étant les trois actionnaires des établissements. Or, un engagement a été pris le 7 juillet 2010 interdisant «à monsieur Yan Pellerin d’agir à titre de gestionnaire, d’employé, d’administrateur ou de promoteur à l’établissement, le tout suite aux craintes soulevées par le Service de police de la Ville de Granby, à l’effet que monsieur Yan Pellerin fréquente des membres reliés aux Hell’s Angels», peut-on lire dans le jugement de 37 pages.

Pour appuyer leurs dires, plusieurs policiers de Granby ont été appelés à témoigner afin de relater différents événements qui se sont produits à ces établissements licenciés, mais également dans d’autres endroits (Studio Classique et Bar National) détenus par l’un ou l’autre des actionnaires. Voies de fait, bagarres, expulsions violentes, nombreux clients en état d’ébriété, présence d’une employée d’âge mineur dans un bar de danseuses, trafic de drogues, infractions à la Loi sur les infractions en matière de boissons alcooliques, arrestations pour bris de condition.

Les régisseurs de la RACJ reprochent aussi au trio d’avoir opéré leur établissement du 1010, rue Principale du 11 janvier 2011 au 1er avril 2011 sans avoir obtenu au préalable une autorisation d’exploitation temporaire.

Pour l’ensemble de ces raisons, la RACJ a statué, le 27 juillet dernier, la suspension du permis pour une durée de 21 jours. Les policiers de Granby se sont donc présentés, lundi, à l’établissement pour mettre sous scellés les différents produits alcoolisés. Ce scellé sera retiré le 1er octobre prochain.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des