Nouveau départ pour le Partage Notre-Dame

Par Ugo Giguere

C’est officiel, le Partage Notre-Dame a déménagé ses pénates au sous-sol de l’édifice d’Olymbec, ex-caisse St-Antoine, à l’angle des rues St-Antoine et Racine. Mêmes services, même mission, mais dans une ambiance rafraîchie. Un nouveau départ pour l’organisme présent depuis 1983.

Il y avait foule pour l’ouverture officielle des nouveaux locaux du Partage, mardi après-midi. De nombreuses personnes ont tenu à témoigner leur soutien à l’organisme.

 

Parmi eux, le maire de Granby Richard Goulet a souligné que la mission du Partage est «l’essence même d’une communauté», soit de prendre soin de ceux qui sont en difficulté. La Ville de Granby a d’ailleurs accordé une aide de 100 000$ pour la relocalisation de l’organisme qui offre des repas à prix modique.

 

Le député de Granby, François Bonnardel, a de son côté réaffirmé son appui au projet de Café Azimut. Il s’est engagé à «travailler extrêmement fort» pour que celui-ci obtienne de l’aide financière.

 

Outre les dîner à prix modique, il faut rappeler que le Partage, c’est aussi une friperie. Celle-ci génère pas moins de 100 000$ annuellement qui servent à soutenir les activités de la soupe populaire.

 

Dans le rayon des moins bonnes nouvelles, le président du conseil d’administration Marc Courtemanche a annoncé une légère hausse du prix des repas en 2013. Au lieu du 1,50$ actuel, le prix va grimper à 2$ en janvier.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des