Ballon-chasseur: un jeu pour adulte

Par Ugo Giguere
Ballon-chasseur: un jeu pour adulte
Simon Legault-Bélanger (BDC et Génération Avenir)

Êtes-vous dû pour une bonne partie de ballon-chasseur? Pour ceux qui ont quitté les cours d’école depuis belle lurette, l’appel du caoutchouc et du «bang, t’es mort» se fait sans doute sentir. Le Complexe Artopex a la solution pour vous avec son premier Défi ballon-chasseur le 11 mai prochain!

Derrière le projet, on retrouve Paul Goulet (Complexe Artopex), Moreno Tomei (Pub MacIntosh) et Simon Legault-Bélanger (Banque de développement du Canada et Génération avenir). Et à voir leur enthousiasme avec un ballon en main, on comprend à quel point le ballon-chasseur fait retomber en enfance.

«On cherchait une idée originale pour faire bouger les gens d’affaires», lance Paul Goulet qui invite les entreprises, mais aussi les groupes d’amis à former leur équipe de six joueurs. «On veut que ce soit un gros party», ajoute celui qui souhaite montrer au public qu’on peut faire autre chose que du soccer au Complexe Artopex.

Les règles n’ont rien de compliqué: un seul ballon en jeu, si quelqu’un est touché et que le ballon retombe au sol, il est éliminé. Une fois éliminé, le joueur se rend derrière la ligne de la zone adverse et peut continuer à jouer avec les «vaches». «On s’est basé sur les règlements de la Ligue de ballon-chasseur du Québec», précise Moreno Tomei.

Précision avant que le débat n’éclate dans les chaumières: frôler ça compte! Il est clairement indiqué dans les règles de la LBCQ qu’un «chasseur est éliminé lorsque le ballon touche ou frôle n’importe quelle partie de son corps ou de ses vêtements».

Les organisateurs souhaitent réunir 32 équipes mixtes. Deux femmes et deux hommes doivent en tout temps se trouver sur le terrain. Les clubs seront regroupés en formule «pool». Chaque formation doit disputer un minimum de trois parties. On invite aussi les groupes à se doter d’un nom original et d’un uniforme tout aussi inusité.

Déjà la moitié des places seraient comblées, alors que GranbyExpress.com, Du Proprio, Sports Experts, l’Agence Lion, IGA Gaouette et plusieurs autres ont confirmé leur participation. Le coût de l’inscription est fixé à 140$ par équipe.

Notons que les participants doivent être âgés de 18 ans et plus, car il y aura un service de bar sur place. Le DG de la Maison de la culture de Waterloo, Érick-Louis Champagne devrait même agir comme disc-jockey pour alimenter la fête.

Comme il s’agit d’abord d’un événement festif et d’une occasion de réseautage, il n’y a pas de prix attribué aux champions. Toutefois, le Pub MacIntosh offrira un souper gratuit à tous les membres de l’équipe qui affichera le meilleur esprit sportif.

Pour inscrire son équipe au tournoi ou pour plus de détails, on visite le www.complexeartopex.com.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des