Football: Jean Jr Petit, nouvel entraîneur des Inouk

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Football: Jean Jr Petit, nouvel entraîneur des Inouk
Jean Jr Petit pilotera les Inouk du Cégep de Granby-Haute-Yamaska l’automne prochain. Ce mordu de football verra aussi à la destinée des Incroyables juvéniles de l’école secondaire J.-H.-Leclerc.

À leur troisième saison en division 3 au football collégial, les Inouk du Cégep de Granby-Haute-Yamaska en seront à leur quatrième entraîneur. Après Steve Charbonneau, Sébastien Brière et Sébastien Dion, c’est au tour de Jean Jr Petit de prendre les commandes de l’équipe en vue de la prochaine saison.

Jean Jr Petit se retrouvera sur les lignes de côté avec le même personnel d’entraîneurs qu’en 2012.   Sébastien Dion demeurera tout de même dans l’environnement de l’équipe à titre d’adjoint. Ce dernier a remis son sifflet d’entraîneur-chef à la direction du collège en raison de changements professionnels.

Après l’annonce du départ de Sébastien Dion, le collège de la rue Saint-Joseph s’est donc mis à la recherche d’un successeur et le nom de Jean Jr Petit est sorti du lot lors du processus de sélection.

Ex-joueur au niveau collégial, le nouveau venu dans l’uniforme bleu et jaune dirige des formations de football depuis 1981. Cet amant du football s’est fait notamment connaître au sein du programme des Incroyables de l’école secondaire J.-H.-Leclerc (JHL) de Granby.

Pilote des Incroyables juvéniles, Jean Jr Petit pourra tout de même diriger les cégépiens grâce à un partenariat entre l’école secondaire et le Cégep de Granby. Appariteur au magasin des sports à JHL, le nouvel entraîneur-chef sera libéré de sa tâche pour voir à temps plein au programme de football des Inouk et des Incroyables lors de la forte saison.

«C’est nouveau défi pour moi et ce que je veux, c’est de donner un coup de main au staff en place. J’arrive là en support pour aider les entraîneurs déjà en place», indique Jean Jr Petit.

Avec un dossier de 0-16 en deux saisons, les Inouk entreprendront le calendrier 2013 avec l’espoir de noircir la colonne des victoires. «La victoire, je n’y pense pas. Je pense à mettre 40 joueurs sur le terrain avec un minimum d’expérience. Une «game» de football, ça reste une «game» de football. Je veux que ça devienne un réflexe pour les joueurs de la région de venir jouer à Granby au lieu de s‘expatrier», explique M. Petit.

Les Inouk tiendront leur camp printanier du 24 au 26 mai prochain au terrain synthétique Jean-Yves Phaneuf. «0-16…c’est pas facile à vendre à des joueurs, mais on a du talent chez nous On va en profiter pour mener une opération charme. C’est clair qu’on veut montrer notre sérieux.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des