Projet de loi 70 : le GASP appuie une contre-proposition

Projet de loi 70 : le GASP appuie une contre-proposition

SOCIÉTÉ. Le Groupe actions solutions pauvreté (GASP) appuie la contre-proposition de la Coalition Objectif Dignité (COD) déposée la semaine dernière dans le cadre du projet de loi 70 sur l’aide sociale.

Au printemps dernier, le GASP a lancé une pétition afin que soit retiré le projet de loi 70 qui vise à favoriser l’intégration en emploi des demandeurs d’aide sociale. Selon le groupe, le projet de loi risque de pénaliser les personnes assistées sociales qui refusent de participer au programme Objectif emploi.
 
En d’autres mots, le GASP estime que si le projet de loi est adopté, une personne qui refuse d’avoir un emploi convenable ou qui ne veut pas participer à un programme d’employabilité pour des raisons personnelles ou de santé sera sanctionnée sur son allocation.

La COD, appuyée par plus de 300 groupes, a soumis sa contre-proposition au ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais.

Selon le GASP, la proposition de la COD fait bonne route «parce qu’il y aurait mise en place d’incitatifs à l’insertion en emploi au lieu de miser sur une approche punitive.»

La proposition de la COD prévoit entre autres le retour de la rencontre initiale entre une personne qui fait une demande d’aide sociale et une agente d’un Centre local d’emploi.
 
Aux yeux du GASP, le scénario «a également l’avantage de ne pas cibler uniquement les premiers demandeurs et élargirait ainsi le soutien à tous les demandeurs.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des