Le communautaire manifeste à Granby

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Le communautaire manifeste à Granby
Des travailleurs et travailleuses d'une vingtaine d'organismes affiliés à la Corporation de développement communautaire de la Haute-Yamaska ont manifesté cet après-midi. (Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

REVENDICATIONS. À quelques semaines du dépôt du budget provincial, les groupes de pression passent leur message auprès des instances politiques. Le milieu communautaire de la région de Granby le fait aujourd’hui en tenant une grève symbolique d’une journée afin de rappeler leur rôle dans la collectivité.

«On veut des sous, on veut des sous, on veut des sous». Des travailleurs et travailleuses d’une vingtaine d’organismes affiliée à la Corporation de développement communautaire de la Haute-Yamaska (CDCHY) ont scandé ce message avec vigueur cet après-midi afin de rappeler leur existence au gouvernement Couillard.

Piquetage devant la maison du communautaire à Granby (Centre St-Benoit), fermeture des bureaux, diminution de service, non-réponse téléphonique, référencement aux députés et au CLSC. Les membres de la CDCHY ont pris tous les moyens à leur disposition pour se faire entendre.

L’augmentation et l’indexation de leur financement, le respect de leur autonomie, la reconnaissance de leur autonomie et le réinvestissement dans les services et programmes sociaux sont les principales revendications du communautaire.

Selon Sylvain Dupont, directeur général de la CDCHY, la dernière hausse du financement de son organisation doit remonter à une dizaine d’années.

Partager cet article