32e Gala des Prix Distinction: et les gagnants sont…

Photo de Roxanne Langlois
Par Roxanne Langlois
32e Gala des Prix Distinction: et les gagnants sont…
Quelque 460 membres de la communauté d'affaires de la MRC Haute-Yamaska étaient présents vendredi dernier. (Photo : (Photo: Gracieuseté-Rameux Photographes))

AFFAIRES. Les bons coups et le rayonnement de quatorze entreprises du territoire ont été salués par la communauté d’affaires, vendredi soir, à l’occasion du 32e  Gala des Prix Distinction de la Chambre de Commerce Haute-Yamaska.

Plus de 450 invités se sont rassemblés à l’Hôtel Castel & Spa Confort de Granby  à l’occasion de cet événement festif; c’est l’animateur et journaliste bien connu des Québécois, Herby Moreau, qui était à la barre de cette grande soirée reconnaissance. En plus des catégories dans lesquelles 52 entreprises étaient nommées, deux prix «hommage» qui ne faisaient pas l’objet de nominations préalables ont été attribués.

Le fondateur d’Aliments Chicoine, Guy Chicoine, était surpris et fort ému lorsqu’il est monté sur scène pour récupérer la convoitée récompense «Personnalité d’affaires de l’année».

C’est l’homme d’affaires Guy Chicoine, fondateur et propriétaire de l’entreprise granbyenne Aliments Chicoine, qui s’est mérité la distinction «Personnalité d’affaires de l’année». L’entreprise dirigée par cet homme de cœur a accordé des dons à plus de 17 organismes et commandité au moins onze  associations; elle est bien connue, également, pour son implication dans le succès de l’annuelle Guignolée de SOS Dépannage-Moisson Granby.

L’entrepreneur s’est aussi démarqué  par sa participation au sein de la Fondation du Centre hospitalier de Granby (CHG). Se disant surpris et «déboussolé» de se voir accorder un tel hommage, M. Chicoine a remercié son équipe de le libérer afin qu’il puisse donner de son temps pour des causes qui lui tiennent à cœur. Il a également souligné l’importante contribution des gens d’affaires dans le succès que récolte la Fondation.

«Vous ne pouvez pas savoir tout le travail qui est fait pour en arriver aux résultats et amasser de l’argent dont pourra bénéficier toute la population. Je suis chanceux d’être capable de le faire. Aider la communauté, ça me fait vraiment plaisir. Quand les gens participent aux activités, ça me fait doublement plaisir», a commenté le récipiendaire.

Un festival «bâtisseur»

Alors que l’événement souffle ses 50 bougies cette année, c’est le Festival international de la chanson de Granby (FICG) qui a mis la main sur le prix «Hommage à un bâtisseur». Démarrée sous l’égide de la Ville en 1969 avec à l’époque un budget se limitant à 5000 $, l’initiative avait alors attiré 4800 curieux. Sa progression a été, depuis, fulgurante.

Son équipe déploiera, du 15 au 26 août, une édition évaluée à quatre millions $. Quelque 55 000 personnes se massent désormais lors de ce grand rendez-vous musical, qui a constitué la porte d’entrée de nombreuses figures de proue de la chanson francophone au Québec, dont Isabelle Boulay, Jean Leloup et Lynda Lemay… pour ne nommer que celles-là.

Le directeur général et artistique du Festival international de la chanson de Granby, Pierre Fortier, posant fièrement avec les membres de son équipe ainsi que la récompense «Hommage à un bâtisseur» qu’a remportée l’événement.

Le grand manitou des 12 dernières années, Pierre Fortier, a fait savoir que le succès du festival repose, entre autres, sur la participation d’environ 175 entrepreneurs. Le directeur général et artistique espère d’ailleurs que la grande messe de la chanson, qui mettra en scène pas moins de 192 artistes cette année, contribuera à amoindrir la pénurie de main-d’œuvre constatée chez nous.

«Ce qui est beau dans le Festival international de la chanson de Granby, c’est le nom Granby. Quand on rayonne en Europe, en France, en Suisse, en Belgique et à travers le Canada, on ne parle pas de Pierre Fortier ni de Marie-Claude Gauthier (directrice administrative). On parle de Granby. On espère que ça va vous amener des employés», a-t-il lancé à l’intention des invités.

Environ 1,5 million $ en publicité sera déployé pour promouvoir le FICG 2018, qui offrira gratuitement, cette année, quatre spectacles extérieurs d’envergure. La programmation sera d’ailleurs connue lors d’une conférence de presse qui se tiendra le 4 juin prochain.

Des efforts pour l’environnement

Le tout premier trophée «Développement  durable», une catégorie mise sur pied cette année pour souligner l’impact positif des entreprises du territoire sur l’environnement, a été remis à Plastiques Cellulaires Polyform. L’entreprise familiale lancée en 1968 consacre l’une de ses huit usines à la récupération et au recyclage de polystyrène et de plastique, des matières qui sont ensuite réutilisées dans la confection de ses produits.

C’est l’animateur et journaliste Herby Moreau qui a assuré l’animation du gala.

«On est très fiers de gagner ce prix pour tous les efforts que l’on a faits […]», a lancé Danielle Béliveau, vice-présidente Finances et administration pour l’entreprise du quartier industriel granbyen. Cette dernière a précisé que de quatre à cinq millions de kilos ont jusqu’ici été recyclés.

Soulignons que le Gala des Prix Distinction de la Chambre de Commerce Haute-Yamaska est devenu, vendredi soir, la toute première remise de prix du genre à être certifiée «Carboneutre» à l’initiative de LCL Environnement. Deux tonnes de CO2 ont été générées par les déplacements des invités du gala, une empreinte qui sera compensée par la plantation de 26 arbres par la Chambre de commerce Haute-Yamaska.

Les autres gagnants –Prix Distinction 2018

Organisme communautaire et économie sociale: Centre de prévention du suicide Haute-Yamaska
Travailleur autonome: Karine Péloquin (Industrielle Alliance)
Entreprise touristique, d’hébergement ou de restauration: Restaurant l’Impérial
Commerce de détail (moins de 15 employés): Jules Demers
Commerce de détail (plus de 15 employés): Sports Experts
Entreprise de services (moins de dix employés): Tarzan Studio
Entreprise de services (dix employés et plus):  Daniel Touchette Arpenteur Géomètre
Entreprise manufacturière (moins de 20 employés): Electrotech Automatisation industrielle
Entreprise manufacturière (20 employés et plus): Plastube
Jeune entreprise: Brasserie Vrooden
Relève d’entreprise: Groupe C. Simard
Innovation: L’Argouseraie Quénébro
Employé(e) du mois: Pierre Maheu (Granby Toyota)

Partager cet article