13 novembre 1940 – Willys livre le prototype de son Jeep à l’armée américaine

Photo de Benoit Charette
Par Benoit Charette
13 novembre 1940 – Willys livre le prototype de son Jeep à l’armée américaine

Avant Willys, il y a eu, en 1940, l’American Bantam Car Company qui livre à l’armée américaine un prototype de ce que l’on appellera désormais la Jeep. Impressionné, mais pas renversé, l’Armée a revendiqué la conception du projet et en a transmis les plans à Willys-Overland, avec quelques demandes de modification. Le prototype de Willys a été livré ce jour-là en 1940, battant ainsi Bantam pour le contrat du gouvernement pour la production des véhicules. Finalement, Ford a également été sélectionné pour produire des Jeeps pour l’effort de guerre et Bantam devait produire des remorques Jeep.

La Jeep originale conçue par Bantam a été créée par Karl Probst. 2 765 de ces jeeps ont été fabriquées, dont près de la moitié pour l’armée britannique. L’Armée de terre a finalement choisi Willys et Ford pour produire les Jeeps en raison de sa capacité de production et des améliorations apportées au prototype Willys, qui comprenait un moteur plus puissant et une direction à quatre roues motrices.

Willys-Overland et Ford ont produit environ 640 000 Jeeps pour la guerre, soit environ 18% du total des véhicules construits par les États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale. Il existe plusieurs théories sur l’origine du nom Jeep. Certains pensent qu’il s’agit d’un slogan de l’acronyme G.P., qui signifie «General Purpose» ou « Government Purpose », mais l’acronyme n’est pas utilisé avant l’origine du nom. Mais il existe un acronyme GPW de Ford, représentant G pour le gouvernement, P désignant l’empattement de 80 pouces et W le moteur Willys. D’autres attribuent ce nom à Eugene the Jeep, l’animal familier de Popeye qui pourrait résoudre des problèmes presque impossibles. Cependant, dès 1914, le terme Jeep était utilisé dans l’armée pour désigner de nouveaux véhicules d’essai, y compris le précurseur des tracteurs et la forteresse volante B-17.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des