L’église de Saint-Pie accueillera Tocadéo

Photo de Roxanne Langlois
Par Roxanne Langlois
L’église de Saint-Pie accueillera Tocadéo
Dany Laliberté, René Lajoie, Benoit Miron et Patrick Olafson forment le quatuor vocal Tocadéo. Il a, depuis 2008, sept albums à son actif, dont  Rêve encore, lancé le mois dernier. (Photo : (Photo: Gracieuseté-Jérémy Dion))

CULTURE. Voilà huit ans que Madeleine Ravenelle organise des concerts-bénéfice de Noël à l’église de Saint-Pie. La citoyenne, qui tient bec et ongle à ce lieu de culte, n’espère rien de moins que de le voir plein à craquer pour la venue du quatuor vocal Tocadéo, le 1er décembre prochain dès 20h.

«Ça faisait trois ans que j’avais mis mon nom sur la liste d’attente pour pouvoir les accueillir. J’ai été patiente, je me disais qu’un jour, ce serait notre tour. J’avais très hâte!», s’enthousiasme d’emblée celle qui est, entre autres, vice-présidente de la Fabrique.

Ayant elle-même eu la chance d’assister à plusieurs reprises aux prestations des interprètes, elle est on ne peut plus ravie de pouvoir l’offrir en cadeau à ses concitoyens. Les artistes viendront interpréter les pièces de leur spectacle Meilleurs Vœux, qui comprend, entre autres, des classiques.

Il s’agit, selon l’instigatrice de la soirée, d’une excellente occasion de mettre la table au temps des Fêtes et de se plonger dans la féerie. «Avec l’automne désagréable que nous avons, ça va faire du bien d’entendre des pièces de Noël pour nous donner un peu plus de joie de vivre», fait valoir l’organisatrice.

Fière de son église, la dame est également très heureuse de pouvoir y accueillir des spectateurs qui ne s’y seraient pas déplacés pour la messe du dimanche. Comme c’est le cas chaque année, les profits réalisés grâce à cet événement serviront à l’entretien du bâtiment religieux de la municipalité de quelque 5400 âmes, dont l’acoustique, selon Mme Ravenelle, est d’une qualité exceptionnelle.

Le spectacle-bénéfice n’est pas simplement un moyen d’amasser de l’argent pour réaliser les travaux nécessaires chaque année, ajoute la mélomane: il est devenu, au fil des années, une sortie incontournable pour certains citoyens qui ne sont pas en mesure de se déplacer dans les grandes salles pour assister à un spectacle d’envergure.

«J’ai des gens qui viennent qui ne sortent pas beaucoup et qui attendent fébrilement ce moment-là. D’année en année, ils me prient de continuer mon travail», lance celle qui espère réunir 800 personnes cette année. Des places sont toujours disponibles. Les billets sont en vente au coût de 42 $ auprès de Mme Ravenelle (450-772-2641). L’an dernier, 789 personnes ont assisté à l’événement.

 

Partager cet article