Accessibilité: Opto Réseau décroche le Prix Orange

Photo de Roxanne Langlois
Par Roxanne Langlois
Accessibilité: Opto Réseau décroche le Prix Orange
À l'avant: Alyson Bousquet, présidente du conseil d'administration de la Dynamique des handicapés de Granby et région et Isabelle Gauthier, vice-présidente. Derrière: deux membres de l'équipe d'Opto Réseau sont photographiées en compagnie d'Alain Côté, propriétaire, et du maire de Granby, Pascal Bonin. (Photo : (Photo: Gracieuseté-Dynamique des handicapés de Granby et région) )

ACCESSIBILITÉ. Comme à chaque année, la Dynamique des handicapés de Granby et région (DHGR)  a remis son traditionnel Prix Orange. Cette distinction, soulignant l’apport d’endroits publics, de commerces et d’institutions à l’accessibilité universelle, a été remise mercredi dernier à Opto Réseau.

L’entreprise de la rue Principale a été choisie au terme d’une tournée de représentants de l’organisme, accompagnés d’une personne en fauteuil roulant. Celle-ci devait se débrouiller seule sur place, ce qui n’a pas été ardu dans les locaux de l’optométriste qui s’est vue remettre une plaque honorifique.

«Cette entreprise-là, elle est accessible à tous les niveaux, aussi bien pour le stationnement, la porte d’entrée que la salle de bain. C’est très facile d’avoir accès au comptoir, aux lunettes. C’est vraiment un lieu où les gens n’ont pas d’impossibilité physique au niveau de la circulation. En plus, l’accueil est chaleureux», explique Marie-Christine Hon, coordonnatrice de la DHGR.

Portes qui s’ouvrent à l’envers, espaces restreints, salles de bain non adaptées ou stationnement inadéquats; si l’importance de l’inclusion semble bien comprise en 2018, ce dossier est bien loin d’être réglé, ajoute Mme Hon. Alors que les nouvelles constructions tiennent davantage compte des différentes normes facilitant l’accès à tous, celles déjà existantes peuvent s’avérer plutôt problématiques. Certaines d’entre elles ont d’ailleurs l’air accessibles sans l’être réellement, souligne la coordonnatrice.

«Il y a encore énormément d’endroits où on ne peut pas accéder, ou très difficilement. Et on ne parle pas que pour les personnes en fauteuil roulant. Ça peut être une maman avec un bébé dans une poussette», précise-t-elle.

Le Prix Orange, qui vise à transmettre un message positif quant à l’inclusion et l’accessibilité en soulignant les efforts effectués, est remis depuis 2011. L’an dernier, Chocolats Favoris, situé dans le même édifice, l’avaient remporté.

Partager cet article