Transfert de la MRC en Estrie: la Chambre de commerce Haute-Yamaska dit oui

Photo de Roxanne Langlois
Par Roxanne Langlois
Transfert de la MRC en Estrie: la Chambre de commerce Haute-Yamaska dit oui
Claude Surprenant  est directrice générale de la Chambre de commerce Haute-Yamaska (CCHY). (Photo : Gracieuseté-Rameux Photographes))

AFFAIRES. La Chambre de commerce Haute-Yamaska (CCHY) prend position dans le dossier du transfert de la MRC de la Montérégie vers l’Estrie, appuyant ce changement souhaité par le député de Granby et ministre des Transports, François Bonnardel.

L’organisme a récemment acheminé une lettre à cet effet au préfet de la MRC de la Haute-Yamaska, Paul Sarrazin, ainsi qu’à M. Bonnardel. Dans cette missive, le président du conseil d’administration de l’instance, Simon Turcotte, ainsi que sa directrice générale, Claude Surprenant, déplorent un «déséquilibre de la desserte en matière de services gouvernementaux auprès des organismes et entreprises du territoire».

«Le fait d’être à cheval sur deux régions administratives crée une certaine confusion et un plus long temps d’attente lorsqu’une demande est déposée à un ou plusieurs ministères. Joindre l’Estrie nous permettrait ainsi d’offrir un guichet unique à la communauté d’affaires de la Haute-Yamaska», peut-on lire dans la correspondance dont les médias ont obtenu copie.

De plus, les deux dirigeants disent avoir l’impression que la MRC est «carrément oubliée» lors de décisions importantes, celle-ci ne représentant que 7 % de la population montérégienne. «Nous croyons donc que ce changement permettra à la Haute-Yamaska d’être prise davantage en considération en étant présente aux tables de concertation de l’Estrie pour, ainsi, favoriser le développement de notre territoire et représenter efficacement la communauté d’affaires», font valoir M. Turcotte et Mme Surprenant.

Ceux-ci disent d’ailleurs espérer que la MRC de Brome-Missisquoi de même que sa chambre de commerce emboîteront le pas.

Pas de position

Jointe par téléphone, la présidente de la Chambre de commerce Brome-Missisquoi, Me Joannie Tardif, a expliqué au <@Ri>GranbyExpress<@$p> que l’instance qu’elle représente n’est pas prête à se prononcer pour le moment. «Le conseil d’administration n’a toujours pas pris position sur cette question-là. Avant de le faire, on veut étudier tous les tenants et aboutissants. […]Ce n’est pas une décision que l’on prend à la légère, on veut se laisser le temps de bien y réfléchir», mentionne-t-elle.

Rappelons que le transfert de la Haute-Yamaska vers l’Estrie faisait partie prenante de la dernière campagne électorale de François Bonnardel, qui a par ailleurs été nommé ministre responsable de la région de l’Estrie par le premier ministre François Legault.

Ce dernier ira d’ailleurs à la rencontre de la communauté d’affaires de son comté le 4 février prochain à l’occasion d’un diner-causerie qui aura lieu au centre des congrès de Granby. Les inscriptions, au coût de 50 $ plus taxes pour les membres de la CCHY et de 70 $ plus taxes pour les non membres, se font au www.cchy.ca, dans la section «activités».

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des