Et de trois pour Tite Frette

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Et de trois pour Tite Frette
Les concepteurs des boutiques Tite Frette, Karl Magnone et Jérémie Poupart, poursuivent sur leur lancée. Les deux actionnaires aimeraient franchir la barre des six boutiques d'ici la fin de 2019. (Photo : GranbyExpress-archives)

AFFAIRES. Le goût pour les bières de microbrasseries ne se dément pas. Après Granby et Saint-Jean-Richelieu, c’est au tour de Cowansville d’accueillir une boutique Tite Frette. Une expansion à vitesse grand V qui survient moins d’un an après le lancement du concept développé par Karl Magnone et Jérémie Poupart.

Depuis l’ouverture de la boutique de la rue Notre-Dame, à Granby, en mai dernier, les vents sont toujours favorables pour Tite Frette. Tout juste avant les Fêtes, l’établissement de Saint-Jean-sur-Richelieu a ouvert ses portes. Tellement populaire auprès des consommateurs que le conseiller municipal à la Ville de Cowansville, Philippe Mercier, a cru bon d’approcher les patrons de Tite Frette.

«Philippe est assez impliqué au niveau des affaires dans sa ville et c’est aussi un investisseur immobilier avec un partenaire. Ils étaient en processus d’acquisition d’un immeuble juste à côté du Canac et qui est super bien situé sur la rue Sud (…). Il est tombé en amour avec notre concept. Il est venu nous voir en nous disant: je veux un Tite Frette à Cowansville», confie Karl Magnone.

Au fil des discussions, Karl Magnone et son complice ont visité le site et ont finalement conclu une entente de location avec le propriétaire de l’immeuble.

La présence de vignobles et de microbrasseries dans Brome-Missisquoi a été également un facteur déterminant dans la décision de s’établir à Cowansville, assure M. Magnone. «C’est tellement stratégique d’être sur la Route des vins et d’être situé près des microbrasseries à Dunham et à Sutton. Ça va être fantastique pour la promotion de leurs produits sans compter qu’il y  a une nouvelle microbrasserie qui s’en vient à Knowlton. On voit qu’il y a un engouement pour la microbrasserie dans ce secteur.»

Cet amour pour la bière d’ici se reflète sur la poussée de croissance de Tite Frette. Déjà propriétaire de trois magasins, le duo Magnone-Poupart rêve à d’autres établissements. «Notre objectif  pour la fin de 2019, c’est d’en avoir six. Est-ce que ça va arriver? Peut-être que oui, peut-être que non», révèle M. Magnone.

Ouverture prochaine

Dotée d’une surface de 1500 pieds carrés, la boutique du 1396, rue du Sud est quasi fin prête à accueillir ses premiers clients. L’aménagement intérieur a déjà été réalisé. Des travaux au parement extérieur de la bâtisse restent toutefois à faire, confirme Karl Magnone.

Dans l’esprit de se rapprocher des consommateurs et des produits du terroir, la boutique Tite Frette de Cowansville proposera d’ailleurs en nouveauté une section consacrée aux vins et aux cidres québécois consommateurs.

Quant au permis de vente d’alcool, une demande a été acheminée récemment à la Régie des alcools, des courses et des jeux. Le promoteur de Tite Frette s’attend à recevoir son attestation dans les prochaines semaines.

«Je vise une ouverture pour le début du mois de mars», laisse entendre Karl Magnone.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des