Artopex fait l’acquisition de Concept Can-Bec

Photo de Roxanne Langlois
Par Roxanne Langlois
Artopex fait l’acquisition de Concept Can-Bec
De gauche à droite: Francis Pelletier, directeur Expérience client, Martin Pelletier, directeur Murs architecturaux et Daniel Pelletier, président-directeur général d’Artopex. (Photo : Gracieuseté-David Boyer)

ÉCONOMIE. La famille d’Artopex s’agrandit; le fabricant d’ameublement de bureau de Granby a fait l’acquisition, au courant des derniers jours, de Concept Can-Bec, une entreprise d’ébénisterie spécialisée de Saint-Paul-d’Abbotsford.

Le président-directeur général de l’entreprise familiale, Daniel Pelletier, est fort heureux de la nouvelle, les deux entreprises en cause ayant, à son avis, beaucoup en commun. «On a vraiment les mêmes valeurs dans chacune des entreprises et je pense que ce sera vraiment un très grand succès pour le futur. Ça ne pouvait pas mieux se marier», se réjouit-il.

Alors que cette transaction constitue, pour Artopex, une opportunité d’accroître sa capacité de production en plus de pouvoir compter sur du personnel d’expérience pour le faire, Concept Can-Bec en sortira également gagnante, croit le gestionnaire. «Ça donne un second souffle à l’entreprise et ça assure sa pérennité dans le temps. On assure une relève pour le futur, donc c’est extrêmement intéressant», fait valoir M. Pelletier. Notons que le montant de la transaction n’a pas été spécifié.

Concept Can-Bec deviendra en quelque sorte une division autonome d’Artopex: les 35 à 40 employés en place, qui ont déjà été avisés du changement, conserveront leur poste au sein de l’équipe. «On espère pouvoir la faire grandir», lance M. Pelletier, fort enthousiaste. L’actuelle direction de l’ébénisterie architecturale, fondée en 1994, demeurera également en poste. Son nom ne sera d’ailleurs pas modifié.

«Pour le moment, il n’y a pas de changement important, mais au fur et à mesure qu’on va avancer dans le temps, on veut être capables d’introduire les produits d’Artopex chez Concept Can-Bec», précise le dirigeant.

Cette acquisition s’inscrit dans le plan de croissance stratégique d’Artopex. Le manufacturier de meubles a annoncé, en avril dernier, des investissements de 30,1 millions $ visant la modernisation de ses usines et de son siège social.

Artopex, qui  se spécialise dans la conception, la fabrication et la commercialisation de produits d’ameublement de bureau, compte des salles de montre à Québec, Montréal, Toronto et Calgary. Actuellement, 40 % des produits usinés sont exportés aux États-Unis, la balance l’étant en sol canadien. La compagnie peut également compter sur un réseau d’environ 1000 points de vente en Amérique du Nord.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des