51e FICG: un nouveau «house band»… et un conteur à la barre

Photo de Roxanne Langlois
Par Roxanne Langlois
51e FICG: un nouveau «house band»… et un conteur à la barre
Érick-Louis Champagne, directeur général par intérim du FICG, photographié lors de la conférence de presse du 13 février donnant le coup d'envoi des inscriptions de la 51e édition. (Photo : GranbyExpress-Roxanne Langlois)

CULTURE. Si l’on ne peut célébrer deux fois consécutives un anniversaire aussi marquant qu’un 50e, reste que les mélomanes auront quelques nouveautés à se mettre sous la dent lors de la 51e édition du Festival international de la chanson de Granby (FICG). Parmi celles-ci? Un nouveau «house band» et un conteur madelinot à la barre du Grand Concours.

Comme le veut la tradition, l’équipe du FICG a lancé en grande pompe les inscriptions, mercredi, en vue du prochain rendez-vous musical, qui aura lieu du 14 au 24 août prochain. Si l’organisation revient sans surprise à une mouture un peu plus sobre que celle de l’année dernière, les préparatifs vont déjà bon train.

Les 24 demi-finalistes de cette cuvée seront officiellement accompagnés par un tout nouveau groupe maison, a annoncé l’organisation. Après huit ans, le bassiste Philippe Brault tire sa révérence à titre de directeur musical; c’est l’auteur-compositeur-interprète, arrangeur, producteur et réalisateur André Papanicolaou qui prendra le flambeau.

«Il a travaillé avec Patrice Michaud, avec Caroline Savoie, avec Daran, avec Sophie Pelletier… avec un paquet de monde! Ça fait 20 ans qu’il est sur l’échiquier musical québécois», résume Érick-Louis Champagne, directeur général par intérim du FICG, heureux que cette «grosse pointure» ait eu «l’appel du festival».

M. Champagne est d’avis que les concurrents 2019 seront privilégiés d’être accompagnés par un musicien d’une telle renommée, notamment connu pour être le guitariste de Vincent Vallières depuis des lustres. M. Papanicolaou est d’ailleurs en train de se former un groupe «de feu», souligne M. Champagne: «Ce sera vraiment une grosse équipe. Je pense que les participants vont tripper».

Un conteur… et un nouveau DG

Appréciant faire découvrir de nouveaux talents, Érick-Louis Champagne a également dévoilé que Cédric Landry, un conteur débarqué tout droit des Îles-de-la-Madeleine, serait l’animateur des quatre demi-finales et de la finale du Grand Concours.

«Les conteurs, en début de carrière, quand ils viennent animer à Granby, d’habitude ils ne s’en portent pas trop mal après. Il y en a un, un petit Pellerin de Saint-Élie, qui est venu animer en 2003 et je pense qu’il se débrouille», a-t-il lancé, déclenchant les rires de la foule réunie pour la conférence de presse.
Rappelons qu’un nouveau membre se greffera sous peu à l’équipe actuelle du FICG; choisir directeur général pour succéder à Pierre Fortier, Jean François Lippé entrera officiellement en poste le 25 février prochain.

Place aux inscriptions

Le FICG est officiellement, depuis le 13 février, à la recherche de ses nouvelles étoiles. Les interprètes, auteurs-compositeurs-interprètes et les groupes de 18 ans et plus désirant vivre l’exaltante aventure du Grand Concours peuvent dorénavant déposer leur candidature: comme à l’habitude, 24 participants seront choisis à l’issue du processus de sélection.

«On ne cherche pas quelque chose de précis, parce qu’on ne voudrait surtout s’immiscer dans l’artiste que veulent être les candidats. On veut, par exemple, qu’ils soient singuliers et je pense que les derniers gagnants le démontrent bien», souligne M. Champagne. C’est d’ailleurs un Saskatchewanais déjanté, Lord Byron, qui a été sacré lauréat l’an dernier.

Les 14 à 17 ans ne seront pas en reste. En collaboration avec le Réseau national des Galas de la chanson, Jamais Trop Tôt est de retour pour mettre leur talent en lumière. Le projet inclut la sélection de 24 textes de chansons parmi ceux écrits par des élèves du deuxième cycle du secondaire, leur mise en musique par des artistes renommés puis leur présentation dans le cadre d’un spectacle. Vingt-quatre voix de 14 à 17 ans interprèteront sur scène les créations.

Les enfants de six à 13 ans auront eux aussi l’occasion de goûter à l’expérience du FICG avec la sixième édition du Petit Festival. Auditions, formations et spectacles leur feront vivre une première immersion dans le monde de la chanson.

Les vitrines musicales sont également prêtes à accueillir les dossiers d’artistes souhaitant y prendre part. Les personnes sélectionnées seront amenées à se produire devant environ 200 professionnels du domaine artistique.

À vos billets!

La billetterie est désormais en fonction; les personnes intéressées à se procurer des places pour les spectacles qui auront lieu au Palace de Granby peuvent désormais le faire au www.ficg.qc.ca. Un forfait incluant les quatre demi-finales ainsi que la finale du Grand Concours est notamment disponible, en plus de billets pour la représentation de Jamais Trop Tôt (mardi, 20 août à 19h30).

Les détails de la programmation seront quant à eux dévoilés dans le cadre d’une conférence de presse qui aura lieu le 3 juin prochain. Les inscriptions se font jusqu’au 2 avril sur le site Web du FICG.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des