Une Saint-Valentin syndicale mijotée par la CSN

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Une Saint-Valentin syndicale mijotée par la CSN
Karine Michaud, présidente du Syndicat des travailleuses et travailleurs du CISSSMO-CSN-Estrie, Marie Pagès, représentante de la Fédération de la santé et des services sociaux-CSN, et François Guillette, vice-président du Conseil central de la Montérégie-CSN, pour la région de Granby, ont donné le coup d'envoi à la campagne «Vous êtes les services publics», cet avant-midi, devant les locaux du Centre montérégien de réadaptation de Granby, (Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

SYNDICALISME. Tous les prétextes sont bons pour fouetter des syndiqués du gouvernement sur le point de négocier. Profitant de la Saint-Valentin, la CSN vient de lancer sa campagne «Vous êtes les services publics. Merci!» à l’échelle locale.

Présents devant les bureaux du Centre montérégien de réadaptation (CMR) de Granby, les représentants de la CSN, François Guillette, Marie Pagès et Karine Michaud, ont donné  le coup d’envoi, cet avant-midi, à cette campagne de relations publiques visant à saluer le travail des syndiqués qui oeuvrent, entre autres, en éducation et en santé et services sociaux. En ce 14 février, par un geste symbolique, l’organisation a profité de la fête de l’amour pour distribuer des cœurs en chocolat aux syndiqués.

«Ça se veut une journée (14 février) de reconnaissance pour les travailleurs des services publics. On tient à remercier les gens qui composent avec des coupures qui sont relativement récentes. Des gens qui font des petits miracles chaque jour dans leur milieu de travail avec parfois moins de personnel qu’auparavant pour accomplir les mêmes tâches (…). Souvent, on ne prend pas la peine de les gratifier et puis aujourd’hui, ça se veut une occasion de les saluer», a déclaré François Guillette , vice-président du Conseil central de la Montérégie-CSN, pour la région de Granby.

Et à l’aube d’une prochaine ronde de négociations, la petite séduction chocolatée s’inscrit dans la stratégie de la CSN. «On s’en va en négociations nationales et les négos locales ne sont pas encore réglées. Je profite aujourd’hui pour rappeler que l’une des façons faciles de valoriser le travail extraordinaire des gens, c’est de s’asseoir à la table de négociations et de négocier des bonnes conditions de travail. Et l’employeur ici (le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest) ne fait pas ça. Je suis ici pour dénoncer ça tout en lançant une campagne de valorisation des services publics », a expliqué la représentante de la Fédération de la santé et des services sociaux-CSN. Marie Pagès.

Rappelons, le CMR de Granby est sous la direction du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest (CISSSMO).

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des