Granby: une serre de cannabis démantelée dans le sous-sol d’une résidence

Photo de Roxanne Langlois
Par Roxanne Langlois
Granby: une serre de cannabis démantelée dans le sous-sol d’une résidence
(Photo : GranbyExpress-Roxanne Langlois)

FAITS DIVERS. Une perquisition a présentement lieu sur la rue de Lacolle, à Granby. Une résidence dont une partie du sous-sol avait été réaménagée en serre de cannabis en terre est dans la mire du Service de police de Granby (SPG).

En plus de l’équipement servant à la production, au moins 200 plants matures avaient  déjà été répertoriés sur place au moment d’écrire ces lignes; le bilan final de cette opération policière n’est toutefois pas final.

«Il n’y avait personne sur place au moment de la perquisition, alors évidemment, l’enquête se poursuit et les enquêteurs vont tenter d’entrer en communication avec les propriétaires de l’endroit», explique Guy Rousseau, porte-parole du SPG. Précisons que les autorités savent qui réside sur place, mais ne sont pas en mesure, pour le moment, de confirmer si ces individus sont connus du milieu policier.

M. Rousseau précise par ailleurs que l’adresse avait été détournée du réseau d’Hydro-Québec. Des représentants de la société d’État étaient d’ailleurs sur les lieux lors du passage du GranbyExpress afin de rectifier la situation. Le Service des incendies de Granby a également été dépêché sur place à des fins préventives.

La perquisition a été exécutée suite à une enquête amorcée par le SPG en janvier dernier. Plusieurs informations reçues  de la part du public corroboraient qu’une serre de cannabis avaient été érigée à l’intérieur de cette maison.

Cette opération a été menée par le corps policier municipal dans le cadre d’Accès Cannabis, un programme mis en place à l’automne 2018 par le gouvernement provincial et coordonné par le ministère de la Sécurité publique. Celui-ci vise à intensifier la répression des réseaux d’approvisionnement du cannabis illicite afin d’en diminuer l’accessibilité sur le marché québécois, particulièrement chez les jeunes.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des