Granby: une première étape franchie pour le réaménagement du centre-ville

Photo de Roxanne Langlois
Par Roxanne Langlois
Granby: une première étape franchie pour le réaménagement du centre-ville
(Photo : GranbyExpress-Archives)

MUNICIPAL. La revitalisation majeure qui s’opérera dès 2020 au centre-ville de Granby est officiellement en marche. Le conseil municipal a franchi une première étape importante en octroyant, lors de sa dernière séance régulière, un tout premier contrat dans ce dossier.

C’est la firme FNX-INNOV qui a été retenue, avec un montant de 321 355 $, pour la réalisation d’un mandat de services professionnels en ingénierie et en aménagement urbain. L’entreprise est celle, parmi les soumissionnaires, qui a récolté le meilleur pointage final suite à une évaluation portant sur la qualité du projet et le prix.

«Le train est vraiment sur son erre d’aller. La réflexion a été faite et les consultations aussi. On a franchi des étapes et on s’en va vraiment vers la réalisation», s’est réjoui le maire de Granby, Pascal Bonin, au sortir de la séance du 4 mars dernier.

Les travaux majeurs, qui comprennent, entre autres, la réfection de tout le réseau souterrain datant de 1932, se feront sur trois ans, chaque année d’août à novembre. Le tronçon compris entre les rues Saint-Hubert et Gill sera le tout premier à se transformer en immense chantier en 2020; suivront, en 2021 et 2022, les portions se trouvant jusqu’aux intersections de Dufferin puis Mountain.

Quelque 115  adresses seront de près ou de loin touchées par la réfection évaluée, selon les derniers chiffres rendus publics, à environ 20 millions $.

D’autres consultations à venir

Le premier magistrat indique d’ailleurs que la Ville ira prochainement de nouveau à la rencontre du public, et ce, même avant que les plans ne soient officiellement soumis par FNX-INNOV. «Dans les prochaines semaines, aussitôt qu’on aura une température propice à faire des réunions, on va retourner vers les commerçants avec des vidéos 3D», explique-t-il. Selon lui, ce type d’outils désormais utilisé par la Ville permet à tous de «visualiser parfaitement» ce sur quoi l’administration municipale travaille.

Précisons que cinq entreprises avaient déposé une soumission à la Ville afin de décrocher le contrat accordé le 4 mars. Deux projets seulement ont été jugés recevables; ils étaient respectivement chiffrés à 766 015 $ et 891 056 $.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des