Crime organisé: des perquisitions à Granby et Saint-Césaire

Photo de Rédaction Granby
Par Rédaction Granby
Crime organisé: des perquisitions à Granby et Saint-Césaire
(Photo : GranbyExpress-archives)

FAITS DIVERS. Les motards criminalisés présents dans la région sont dans la mire des policiers depuis les derniers jours.  Des opérations dirigées par la Sûreté du Québec (SQ) à Granby et à Saint-Césaire ont mené à l’arrestation d’un homme et d’une femme et à la saisie de stupéfiants.

Mathieu Hamel-Truchon, 35 ans,  et Nathasha Legault, 28 ans, ont été interpellés par les enquêteurs de la Division des enquêtes et de la coordination sur le crime, le 20 mars dernier.  Lors de son arrestation, Hamel-Truchon se trouvait en possession de 800 comprimés de méthamphétamine. Les policiers soupçonnent les deux individus d’être liés au trafic de stupéfiants dans le secteur de Saint-Georges-de-Clarenceville, en Montérégie.

Les visites de courtoisie se sont poursuivies avec des arrêts dans un logement de la rue Boivin, à Granby, et dans une résidence de Saint-Césaire. Sur les lieux de perquisition, les policiers ont saisi des plants de cannabis, du matériel utilisé pour la production et la vente de drogues, deux armes à feu et des vêtements aux couleurs des motards criminalisés.

Hamel-Truchon et Legault ont comparu au palais de justice de Granby, jeudi dernier, en lien avec cette intervention policière.

Frappe chez les Rock Machine

Rappelons que samedi dernier, la SQ a mis un terme à une assemblée des Rock Machine célébrée dans une ex-église de la rue Saint-Joseph, à Farnham. Des stupéfiants ont été trouvés sur place et deux membres du groupe criminel ont été arrêtés sur les lieux de la réunion.

«L’enquête a permis d’établir que l’endroit était occupé par des Rock Machine, d’ailleurs plusieurs membres sur place portaient leurs couleurs lors de la perquisition», a indiqué la SQ par voie de communiqué.

Sept hommes et deux femmes se trouvaient à l’intérieur de l’ancien lieu de culte du centre-ville de Farnham. Deux suspects en possession de méthamphétamine ont été écroués par les policiers et libérés après vérifications. Ces derniers pourraient ultérieurement faire face à des accusations en matière de stupéfiants.

Des comprimés de méthamphétamine, des bouteilles d’alcool, des armes prohibées et neuf vestes à l’effigie des Rock Machine ont été perquisitionnés par les enquêteurs.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des