Les bacs bruns arrivent

Photo de Vincent Lambert
Par Vincent Lambert
Les bacs bruns arrivent
Sur la photo: Le préfet de la MRC de La Haute-Yamaska, Paul Sarrazin, et la directrice du Service des matières résiduelles de la MRC, Valérie Leblanc. (Photo : Granby Express - Vincent Lambert)

COMMUNAUTÉ. D’ici six semaines, tous les immeubles résidentiels de la MRC de La Haute-Yamaska seront desservis par la collecte de matières organiques. La livraison des bacs bruns se fera jusqu’au 15 mai prochain.

«La population a très hâte, a souligné Valérie Leblanc, directrice du Service des matières résiduelles de la MRC. Je crois qu’il y a un engouement qui s’est créé au fil des années. C’est vraiment plus positif que négatif.»

Rappelons que l’arrivée de la collecte des matières organiques est prévue depuis 2017. Les deux premières phases se sont déroulées  dans l’ancienne zone de collecte 9 située à Granby et à Sainte-Alphonse-de-Granby.  Elles ont ainsi permis de dresser des modalités et outils adaptés à la réalité régionale.

«Il y a près de 30 ans, 100 % de nos matières résiduelles étaient enfouies, a indiqué Paul Sarrazin, préfet de la MRC. Aujourd’hui, heureusement, nous pensons autrement. Avec le bilan plus que positif que nous avons tiré des deux premières phases d’implantation, je sens que notre population est mûre pour la prochaine étape: l’arrivée du bac brun à grande échelle.»

À compter du 20 mai prochain,  l’ensemble du territoire yamaskois sera donc desservi par une troisième voie de collecte sauf pour les immeubles résidentiels de Granby et de Waterloo. Seulement les immeubles d’un à six logements et les immeubles détenus en copropriété recevront un bac brun.

«Si les gens désirent participer à la collecte, ils devront le faire selon une approche volontaire en effectuant une demande à la MRC, a précisé Valérie Leblanc. Ils ne recevront pas d’emblée de bacs bruns pour la desserte. Actuellement, les services de la MRC au niveau des ordures et des matières recyclables desservent ces immeubles, pour la grande majorité, par conteneur à chargement avant et non par des bacs roulants. On se laisse le temps de pouvoir regarder comment on va pouvoir les desservir autrement.»

L’arrivée de la collecte des matières organiques permettra à la MRC de La Haute-Yamaska de réduire son enfouissement de 4 500 tonnes annuellement. «Chaque tonne détournée est une économie financière pour la MRC», a fait  remarquer  Mme Leblanc.

Précisons que les sacs de plastique ne seront pas acceptés. Les citoyens devront plutôt utiliser par exemple des  sacs de papier.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des