Santé mentale: des besoins toujours aussi grandissants

Photo de Vincent Lambert
Par Vincent Lambert
Santé mentale: des besoins toujours aussi grandissants
Sur la photo: Mélanie Tremblay, directrice d'Oasis santé mentale, Isabelle Dupont, présidente d'honneur, et Francine Bessette, présidente d'Oasis santé mentale. (Photo : Granby Express-Vincent Lambert)

COMMUNAUTAIRE. Les besoins en santé mentale se font toujours sentir, et ce, plus que jamais. Ce sont près de 800 familles de la région qui reçoivent annuellement l’aide d’Oasis santé mentale. Pour continuer de répondre aux demandes d’aide grandissantes, l’organisme misera sur son 28e brunch-bénéfice, lequel aura lieu le 28 avril prochain à l’Hôtel et Spa confort le Castel. 

Cette année encore, le brunch-bénéfice est la principale activité de financement de l’organisme Oasis santé mentale. L’objectif est une fois de plus de vendre 300 billets pour amasser une somme de 30 000 $. Au total, 15 parrains et marraines d’honneur ont décidé de s’impliquer dans l’événement.

«C’est une activité essentielle pour notre organisme, qui agit souvent comme porte d’entrée pour plusieurs personnes, a souligné Mélanie Tremblay, directrice d’Oasis santé mentale.  L’argent amassé sera réinvesti dans nos services pour répondre à la hausse de demandes.»

Oasis santé mentale doit continuellement jongler avec de nouveaux défis, de nouvelles réalités ou bien des besoins qui changent et qui évoluent. «Une de nos priorités est de pouvoir répondre aux besoins des familles de façon professionnelle, adéquate et efficiente, a commenté Francine Bessette, présidente de l’organisme Oasis santé mentale. Pour maintenir notre offre de services et poursuivre sur la voie du développement, nous devons nous assurer d’avoir les ressources financières suffisantes.»

«Ce n’est pas facile d’apprendre qu’une personne de notre entourage a une maladie mentale, a poursuivi Mme Bessette. Ce qui est important de savoir, c’est que oui, il y a une lueur d’espoir. Ce n’est pas une maladie qui disparaît, mais elle peut être contrôlée. C’est important de porter ce message-là. Malheureusement, la croissance de la clientèle est énorme et le financement n’a pas suivi. Ça nous préoccupe beaucoup. On sent par contre une plus grande sensibilité concernant la maladie mentale. Si on avait plus d’argent, on ferait plus d’activités de sensibilisation puisque la maladie mentale touche tout le monde.»

«Ensemble, on va relever le défi»

Dans le cadre du 28e brunch-bénéfice d’Oasis santé mentale, la pharmacienne propriétaire d’Uniprix Isabelle Dupont a accepté le rôle de présidente d’honneur. Bien connue dans la région, Mme Dupont n’a pas caché que la cause de la santé mentale lui tenait à cœur.

«La santé mentale est encore malheureusement taboue. On en parle plus, mais ce n’est pas assez. On a encore de la réticence. Je me souviens, quand mon père s’est suicidé, il ne fallait pas le dire ou en parler, a-t-elle confié la voix tremblante. Les organismes de  notre région font un excellent travail.»

«Collectivement, nous devons nous mettre ensemble pour pouvoir aider notre prochain, a ajouté la présidente d’honneur. Ensemble, on va relever le défi pour aider les gens atteints de la maladie mentale.»

La conférencière pour le brunch-bénéfice est la chanteuse Florence K, qui a elle-même vécu un épisode dépressif majeur en 2011. Depuis, elle consacre une partie de son temps à militer pour briser les tabous entourant encore aujourd’hui la maladie mentale.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des