Hockey Jeunesse Granby revoit sa structure

Photo de Vincent Lambert
Par Vincent Lambert
Hockey Jeunesse Granby revoit sa structure
Les inscriptions dans le hockey mineur au sein de l'AHJG ont connu une légère baisse depuis quelques années. (Photo : Granby Express-Archives)

HOCKEY. L’Association de hockey jeunesse de Granby (AHJG) vient récemment d’acquérir sa pleine autonomie. Auparavant un sous-comité de Granby Multi-Sports, elle prend maintenant l’entité d’un organisme à but non lucratif (OBNL). Ses règlements généraux et son premier conseil d’administration ont été dévoilés ce lundi au Centre sportif Léonard-Grondin.

Deux raisons ont poussé l’AHJG à prendre cette décision: la Ville de Granby lui a demandé de devenir un OBNL et la majorité des associations de hockey mineur au Québec sont déjà des organismes séparés des entités municipales.

«On était un comité de gestion sous Granby Multi-Sports, qui est un paramunicipal de la Ville de Granby, explique Denis Bessette, président de l’AHJG. Je dirais qu’il y a eu une demande de changement simplement pour des raisons fiscales.»

Selon M. Bessette, cette nouvelle structure ne devrait pas changer le fonctionnement de l’Association. «Honnêtement, ça ne va pas vraiment changer grand-chose. Étant un comité séparé, les inscriptions vont encore passer par le système de la Ville de Granby. Les restrictions vont rester les mêmes. On gérait déjà séparément notre budget.»

«Ce qui est important pour nous, c’est que la Ville s’assure qu’on n’ait pas des charges supplémentaires, poursuit le principal intéressé. Contrairement à d’autres associations où la glace est gratuite, ici, on paie une partie. Lancer l’OBNL, on voit ça d’un bon œil parce qu’on va officialiser des postes.»

L’année dernière, l’Association a géré le hockey mineur à trois bénévoles pour le simple lettre. «On est vraiment en manque de ressources et de bénévoles, fait remarquer le président de l’AHJG. On espère que plusieurs vont embarquer.»

Le nouveau conseil d’administration qui a été mis en place lundi soir a pourvu ainsi un total de neuf postes. En effet, Denis Bessette, Yannick Veilleux, Catherine Jetté, François Carrier, Nicolas Bélanger, Isabelle Blais, Caroline Boucher ont été nommés, tout comme France Morin et Normand Côté, qui seront respectivement à la présidence des tournois Atome-PeeWee et Bantam.

«On a standardisé l’organisation, reconnaît Denis Bessette. On aurait espéré gagner un peu plus, mais pour l’instant, on veut s’assurer qu’on ne perd rien auprès de la Ville.»

Relancer le hockey

Depuis environ trois ans, la popularité du hockey n’est plus la même dans la région de Granby. Les inscriptions ont connu une baisse et l’AHJG souhaite augmenter le nombre de ses membres, et ce, via, entre autres, diverses activités.

«L’année passée, on avait un peu moins de 600 membres, souligne M. Bessette. Quand on a entre 700 et 800 membres, c’est une bonne année. On voit qu’il y a un changement. La gestion des familles est différente; le hockey est moins privilégié. Comme dans d’autres sports, les coûts sont plus importants et on le voit dans les inscriptions.»

À son calendrier, l’AHJG prévoit beaucoup d’activités pour susciter l’intérêt chez les plus jeunes, mais aussi chez les filles. «Le hockey féminin fonctionnait un peu plus avant, mais il est en diminution, admet Denis Bessette. On met beaucoup d’effort pour promouvoir le hockey féminin.»

Récemment, l’AHJG a fait une demande auprès de Hockey Canada pour offrir un programme de six séances d’entraînement afin d’initier les jeunes au hockey, et ce, à un modique coût. Grâce à un partenariat avec une compagnie, les jeunes pourraient aussi recevoir chacun un équipement de hockey gratuitement.

«On espère [être retenu], confie M. Bessette. On attend la réponse. Ça permettrait d’initier de nouveaux jeunes au hockey.»

La saison dernière, l’AHJG comptait dans ses rangs près de six équipes dans le double lettre et une quarantaine d’équipe dans le simple lettre.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des