Service de police de Granby: 16 nouvelles recrues et des citoyens à l’honneur

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Service de police de Granby: 16 nouvelles recrues et des citoyens à l’honneur
Réunis en présence des membres de leur famille et de représentants municipaux et du milieu policier, les 16 agents et agentes déjà en fonction ont fait officiellement leur entrée au sein du Service de police de Granby, hier soir. (Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

SÉCURITÉ PUBLIQUE. «Il est important que nos policiers et nos policières soient fiers de porter la chemise du Service de police de la Ville de Granby (SPG). Vous êtes de nouveaux policiers. Nous avons beaucoup de gens d’expérience et je veux ramener ce sentiment de fierté.» C’est le message qu’a livré le directeur du corps policier, Bruno Grondin, aux jeunes patrouilleurs et à l’auditoire à l’occasion de la toute première assermentation de l’organisation policière.

Réunis en présence des membres de leur famille et de représentants municipaux et du milieu policier, les 16 agents et agentes déjà en fonction ont fait officiellement leur entrée au sein du SPG. Comme le veut la tradition, les recrues ont, tour à tour, prêté serment lors de cette cérémonie qui s’est tenue, hier soir, dans la salle du conseil de l’hôtel de ville de Granby.

Arrivé à la direction du service de police municipal en septembre dernier, Bruno Grondin avait promis d’insuffler une dose de renouveau au SPG. Voilà que le directeur a cru bon cette fois de souligner la venue des policiers recrues lors d’une cérémonie officielle.

«C’est important le sentiment d’appartenance et ça part dès la première journée qu’on entre dans une entreprise. Et nous, on est une entreprise publique et notre mandat premier, c’est le service aux citoyens», a mentionné le directeur Bruno Grondin.

Citoyens honorés

Julie Desmarais a été honorée à la suite de son intervention auprès d’une fillette de 4 ans renversée par une automobile, en juillet dernier. On la voit ici en compagnie de Benoit Desautels, inspecteur-chef à la surveillance du territoire et des relations communautaires, de Jean-Luc Nappert, conseiller municipal responsable de la sécurité publique, et de Bruno Grondin, directeur du Service de police de Granby. Photo: GranbyExpress-Éric Patenaude

Autre grande première au Service de police de Granby. L’organisation a rendu hommage à des citoyens pour leur implication dans le cadre de cette soirée reconnaissance.

En juin dernier, des rôdeurs s’intéressent aux portières de véhicules près d’une résidence. Ces agissements interpellent Mathieu Gagnon qui décide de se mettre à leur trousse. Son intervention permet aux policiers de mettre la main au collet de l’un des suspects. Pour ce geste, le Service de police de Granby a honoré le citoyen en lui remettant un certificat honorifique.

Quelques semaines plus tard, en juillet, Julie Desmarais a porté secours à une fillette de 4 ans renversée par une automobile sur la rue Saint-Jacques après avoir été témoin de l’incident. En plus d’offrir du réconfort à la conductrice impliquée, elle a assisté les paramédics durant l’intervention.

«Je suis très honorée que la Ville de Granby ait souligné ce geste», a déclaré Mme Desmarais à l’issue de la cérémonie.

L’ex-policier, Jean-Yves Phaneuf, bien connu à Granby comme étant le père du soccer, a reçu également un hommage pour son important apport à la communauté. Notons que depuis près de 20 ans, le tournoi de soccer des policiers et pompiers de Granby vient en aide à la fondation de M. Phaneuf. Ce rendez-vous sportif a d’ailleurs permis de récolter plus de 118 000 $ depuis sa création.

Moment de recueillement

Ébranlée depuis les derniers jours, la communauté granbyenne se remet peu à peu du tragique événement qui a coûté la vie à une fillette de 7 ans. Les gens présents à la soirée honorifique du Service de police de Granby ont d’ailleurs observé une minute de silence à la demande du chef Bruno Grondin. Ce dernier a tenu à remercier les membres de son personnel (policiers, enquêteurs, répartiteurs au 911, etc.) qui ont été impliqués dès le début de cette triste affaire avec la Sûreté du Québec.

«Je veux dire à la population qu’en 2019, la société est rendue à un autre niveau. On doit appeler en tout temps les policiers lorsque vous entendez du bruit, lorsque vous êtes témoin d’un événement (…). Il ne faut jamais craindre d’appeler un service de police. On encourage les gens à nous contacter», a indiqué le directeur de police.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des