Guy Lafleur fait un don d’armes au Musée de l’arme et du bronze

Photo de Vincent Lambert
Par Vincent Lambert
Guy Lafleur fait un don d’armes au Musée de l’arme et du bronze
Guy Lafleur était de passage à Granby mercredi dernier pour le dévoilement du présentoir de sa collection d'armes à feu. Sur la photo, il est en compagnie de Pierre Gravel, conservateur du Musée. (Photo : Granby Express-Vincent Lambert)

CULTURE. Une partie des souvenirs de Guy Lafleur seront immortalisés au Musée canadien de l’arme et du bronze de Granby. En effet, le Démon blond a fait don de ses armes au grand bonheur du conservateur, Pierre Gravel.  Le présentoir a officiellement été dévoilé mercredi dernier.

Parmi les armes qui ont été léguées au Musée par le célèbre Guy Lafleur, on retrouve cinq carabines – dont une qui lui a été remise par le propriétaire de la compagnie Sher-Wood, Léo Drolet, pour son 500e but dans la Ligue nationale – et une arme de poing, qui lui a servi de protection dans les séries éliminatoires en 1975-76 parce qu’il avait reçu des menaces de kidnapping.

«C’était plus une protection qu’autre chose, a fait remarquer l’ancien numéro 10 du Tricolore, qui était aussi membre d’une salle de tirs. J’ai reçu des menaces en 1975-76 durant les séries éliminatoires. Jean Béliveau était venu à la maison. Je demeurais à Verchères à l’époque et c’était quand même isolé. Ce n’était pas aussi développé qu’aujourd’hui. Il m’avait offert soit d’arrêter de jouer dans les séries ou de continuer avec de la protection. J’avais deux policiers qui demeuraient avec moi. Mon épouse à l’époque était restée à l’hôtel avec mon bébé naissant, Martin.»

Plus de détails à venir.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des