Comité d’embellissement: célébrer 40 ans d’implication avec plus de bénévoles

Photo de Vincent Lambert
Par Vincent Lambert
Comité d’embellissement: célébrer 40 ans d’implication avec plus de bénévoles
Le président du Comité d'embellissement, Roméo Lamoureux, aimerait bien voir la Ville de Granby souligner le 40e anniversaire de son comité et une relève de bénévoles lever la main pour s'impliquer dans les prochaines années. (Photo : Granby Express-Vincent Lambert)

COMMUNAUTÉ. Depuis maintenant 40 ans, le Comité d’embellissement compte sur des bénévoles impliqués qui ont à cœur la beauté florale de leur municipalité. Le président Roméo Lamoureux aimerait bien que la Ville de Granby souligne le travail accompli, mais aussi, que d’autres personnes joignent son équipe parce que «la relève n’est pas là».

Les nombreux efforts du Comité d’embellissement ont permis à la Ville de Granby de décrocher un 5e Fleuron dans le cadre du concours des Maisons fleuries, qui a évolué au fil des dernières années avec, entre autres, les jardins potagers et les cours arrière.

Ne voulant pas que le travail de ses bénévoles ne passe sous le silence, le président Roméo Lamoureux a demandé au conseil municipal si celui-ci pouvait célébrer ce 40e anniversaire par une activité de reconnaissance par exemple.

«Je pense qu’il y a quelque chose qui va se passer, estime M. Lamoureux. S’il y a une reconnaissance de la Ville, qu’elle la manifeste à sa façon. On ne fera pas quelque chose de spécial étant donné qu’on est quand même surchargés. La seule chose que nous allons faire, lors du gala (28 août), c’est une présentation spéciale avec trois des anciens présidents [toujours en vie].»

De son côté, le conseil municipal a indiqué être au fait de ce 40e anniversaire, mais n’a pas encore discuté de ce qui pourrait être mis sur pied.

Au moment d’écrire ces lignes, le Comité d’embellissement aligne dans ses rangs 19 bénévoles, dont la moyenne d’âge est d’environ 70 ans. Bien que plusieurs d’entre eux soient là depuis un certain temps, M. Lamoureux ne cache pas que la relève au sein de son équipe l’inquiète.

«Les gens sont là par amour étant donné que la plupart ont de beaux aménagements, fait remarquer Roméo Lamoureux. Les personnes sont sur le comité pendant longtemps. Malheureusement, la relève des gens de 35-40 ans n’est pas là. On n’a pas fait de recrutement intensif parce que les gens veulent continuer.»

En effet, lorsque certaines personnes ayant une grande expérience quitteront le navire, M. Lamoureux se demande si d’autres voudront prendre la relève par rapport aux tâches qui seront délaissées. «J’ai une certaine inquiétude», admet le principal intéressé.

Selon le président du Comité d’embellissement, le deux tiers des personnes qui jardinent sont des personnes âgées alors que le tiers restant regroupe des jeunes, qui ont le pouce vert, mais qui ne s’impliquent pas nécessairement dans du bénévolat.

Malgré tout, M. Lamoureux reconnaît que la population est informée de tout ce que le Comité d’embellissement accompli. Le 28 août prochain, lors de la remise des méritas, il espère d’ailleurs qu’un jeune relève de bénévoles veuillent embarquer dans l’aventure.

«On encourage les citoyens à embellir leur environnement, note-t-il. Je pense que le concours des Maison fleuries a un apport étant donné qu’on encourage et qu’on récompense les plus beaux aménagements, qui sont un élément important de la ville.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des