TechnoLab164 met en orbite sa deuxième cohorte

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
TechnoLab164 met en orbite sa deuxième cohorte
Le TechnoLab164 accueillera neuf femmes et trois hommes pour sa deuxième cohorte. Sur la photo, on aperçoit les participants du second groupe du programme Accélération du laboratoire entrepreneurial en compagnie de formateurs. (Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

ENTREPRENEURIAT. Après avoir accueilli six entrepreneurs à sa première mouture à la fin de 2018, le laboratoire entrepreneurial, le TechnoLab164, revient avec une seconde cohorte de promoteurs en phase de démarrer dix nouvelles entreprises en Haute-Yamaska.

Dans les six prochains mois, ce sont donc 12 entrepreneurs de la région (9 femmes et 3 hommes) qui pourront peaufiner et expérimenter leur startup dans les locaux sis dans l’ex-Imperial Tobacco sur la rue Cowie.

À la lumière des premiers résultats du TechnoLab164 (8 entreprises officiellement lancées), Granby Industriel n’a rencontré aucune difficulté à recruter au point où l’organisme affiche complet pour sa deuxième cuvée.

«L’explication? C’est probablement l’effervescence du printemps et le fait que l’on en a parlé beaucoup et surtout le fait que les six entrepreneurs qu’on avait à la première cohorte ont démarré. Ça eu l’effet boule de neige», a déclaré Andréanne Daigle, conseillère  aux entreprises chez Entrepreneuriat Haute-Yamaska.

Parmi les projets nés de la première grappe du TechnoLab164, notons la création d’Orange Coco. Imaginée par Catherine Girard et Isabelle Guilmain, cette nouvelle épicerie en vrac «bio» a ouvert ses portes récemment au centre-ville de Granby.

Plus de formation

Pour ce deuxième groupe du programme Accélération du laboratoire entrepreneurial, on retrouve des projets d’affaires tous azimuts: plateforme web consacrée au hip-hop et au rap québécois, éducation canine, développement d’un vin à base d’érable, activités pour nouvelles mamans et femmes enceintes pour ne nommer que ceux-là.

À ce regroupement d’entrepreneurs se greffera aussi une équipe de sept formateurs (finances, marketing, ressources humaines, ventes, etc.) qui offrira plus de 60 heures de formation au TechnoLab164.

«Services Québec croit vraiment à notre projet et a décidé d’investir financièrement pour la prochaine cohorte. Il va financer en grande partie tout le volet formation pour nos entrepreneurs. C’est plus de 60 heures de formation qu’ils vont recevoir en plus d’avoir une banque d’heures de coaching individualisé», a indiqué Mme Daigle.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des