François Bonnardel: une session parlementaire marquée par le drame de Granby

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
François Bonnardel: une session parlementaire marquée par le drame de Granby
Avant de quitter pour les vacances estivales, le ministre des Transports et député de Granby, François Bonnardel, a fait le post-mortem des derniers mois à l'Assemblée nationale, cet après-midi, à son bureau de circonscription. (Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

POLITIQUE. Au-delà des 16 projets de loi adoptés par le gouvernement de la Coalition avenir Québec (CAQ),  c’est le décès tragique de la fillette de 7 ans qui a été l’événement marquant de la dernière session de travail du ministre des Transports et député de Granby, François Bonnardel. Le parlementaire est d’ailleurs revenu sur le triste événement lors de son bilan de session.

«Ça prend un protocole de suivi à la rentrée scolaire (2019-2020). Pour moi, ça va être immensément important qu’autant en éducation, que les services sociaux que la DPJ aient un protocole pour que plus jamais on ne revoie une situation comme la fillette de 7 ans», a déclaré le député de Granby.

Alors que son gouvernement a décrété la tenue d’enquêtes et d’une commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse suite aux événements de Granby, le ministre des Transports estime avoir fait son devoir en interpellant directement la Commission scolaire du Val-des-Cerfs et le CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

«Je ne lance pas la pierre à personne. La commission Laurent va nécessairement mesurer l’ampleur de tout ça. Mais pour chez nous et pour l’ensemble du Québec, quand je dis un protocole; il en existe un. Mais est-ce que c’était le bon?», se questionne François Bonnardel.

«C’est important que les acteurs du milieu de l’éducation, des services sociaux et de la DPJ soient capables d’avoir un protocole en bonne et due forme. Et je m’attends à ce que tout le monde s’assoie à la table pour qu’à la rentrée, s’il arrive encore une fois un cas dans une école, on va être en mesure d’agir. C’est chez nous, il faut commencer quelque part. Je ne veux plus revoir un cas comme celui-là»,  a exprimé l’élu de la CAQ.

Une session chargée

La première session parlementaire complète de la CAQ à la tête du gouvernement a par ailleurs été teintée par plusieurs dossiers importants, dont la refonte de l’industrie du taxi et l’adoption récente de la loi sur la laïcité de l’État. Sur le plan législatif, la CAQ n’a pas chômé avec le dépôt de 30 projets de loi, dont 16 ont été entérinés.

«C’est beaucoup et c’est même beaucoup. On a été actif et je pense que les Québécois s’attendaient à ça.» «Mais il ne faut pas être aveuglé par le pouvoir. Il faut rester proche des gens aussi. Et ça, c’est la qualité que chaque élu doit avoir. Ce n’est pas parce qu’on est passé de l’opposition au gouvernement que soudainement on est au-dessus de tout. Il faut rester grounder

Habitué à questionner le gouvernement lors de son passage dans l’opposition, François Bonnardel admet avoir vécu une période d’adaptation maintenant qu’il est l’une des têtes d’affiche du gouvernement de la CAQ.

«Même si tu as de l’expérience du côté de l’opposition, répondre à des questions comme membre du gouvernement, c’est un autre match. Tout le monde te regarde et il y a un brin de nervosité», confie le ministre des Transports.

Sollicité aux quatre coins de la province en raison de ses fonctions ministérielles, le député de Granby assure avoir accordé du temps pour sa circonscription. Parmi ses bons coups, il a, entre autres, fait allusion au lancement des travaux du futur CHSLD de 176 lits.

«Le CHSLD, c’est la grosse pièce de l’année 2018-2019. Ça va donner énormément d’oxygène à notre hôpital. Vous comprendrez qu’on vide le 4e étage et j’ai toujours pensé que l’hôpital de Granby n’était pas et ne devait pas être un CHSLD. Mais par défaut, on n’avait comme pas le choix.»

L’agrandissement prochain des soins intensifs et le dossier du centre mère-enfant sont les deux priorités en santé qu’entend suivre de près l’élu de la CAQ dans les mois à venir.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des