8,5 M$ pour l’entretien des écoles de Val-des-Cerfs

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
8,5 M$ pour l’entretien des écoles de Val-des-Cerfs
La réfection de la majeure partie de la toiture du CRIF nécessitera des investissements de 650 000 $. (Photo : Granby Express – Éric Patenaude)

ÉDUCATION. La saison estivale est généralement synonyme de chantiers dans les établissements scolaires du Québec et 2019 n’échappe pas à la règle. À Val-des-Cerfs seulement, la facture s’élèvera à près de 8,5 M$. C’est 2 M$ de plus de l’année précédente.

«Il s’agit d’une très grosse année chez nous en termes d’investissements pour des travaux d’entretien. La décision du gouvernement du Québec de réinvestir dans les infrastructures scolaires y est pour quelque chose», signale Mario Beauvais, directeur du service des ressources matérielles à la Commission scolaire du Val-des-Cerfs (CSVDC).

L’enveloppe de 8 473 000 $ permettra la réalisation de 80 projets d’entretien et de mise à niveau dans les 48 écoles francophones de Brome-Missisquoi et de la Haute-Yamaska.

CRIF et écoles secondaires

Si la plus grosse part du gâteau (650 000 $) est attribué au Centre régional intégré de formation (CRIF) pour la réfection de la toiture, plusieurs chantiers d’envergure retiennent également l’attention dans les écoles secondaires du territoire.

L’école J.-H.-Leclerc obtient 236 000 $ pour la réfection de la toiture des blocs B et C, 175 000 $ pour le remplacement du bloc sanitaire du deuxième étage (phase 2) et 180 000 $ pour l’aménagement de locaux en lien avec la nouvelle clientèle de l’établissement (secondaires 1-2).

À L’Envolée, une somme de 450 000 $ est par ailleurs prévue pour l’aménagement de laboratoires et d’une bibliothèque pour la nouvelle clientèle de l’établissement (secondaires 3-4-5).

L’école Haute-Ville reçoit 250 000 $ pour le remplacement de son système d’éclairage d’urgence et 165 000 $ pour le réaménagement des douches et vestiaires des filles.

À Wilfrid-Léger (Waterloo), le remplacement de la bouilloire du système de chauffage à l’eau chaude nécessitera un investissement de 100 000 $.

L’école Massey-Vanier (Cowansville) a droit à 300 000 $ pour la réfection de la toiture (phases 4 et 5), un nouveau revêtement de sol et la réfection de deux des quatre courts de tennis.  Un montant additionnel de 50 000 $ permettra l’aménagement de nouvelles classes (robotique, éducation spécialisée, etc.).

Jean-Jacques-Bertrand (Farnham) se voit attribuer 150 000 $ pour la relocalisation de classes et la réfection du drain français de la façade.

Les élèves des écoles Mgr-Desranleau et Premier Envol auront par ailleurs accès à une patinoire quatre saisons dès la rentrée scolaire. Chacune de ces surfaces de jeu coûtera 50 000 $ et sera financée par Val-des-Cerfs, en collaboration avec la Ville de Bedford et le ministère de l’Éducation.

 

DOUZE CHANTIERS D’ENVERGURE DANS LES ECOLES PRIMAIRES

. 360 000 $ : Pavillon Saint-Eugène – réfection de la maçonnerie en façade

. 305 000 $ : École Saint-Romuald – remplacement des fenêtres côté cour

. 183 000 $ : École Saint-Léon – remplacement partiel du drain français

. 175 000 $ : École Ave-Maria – remplacement du système de chauffage

. 173 000 $ : La Chantignole – fenestration d’une partie de l’ancienne école

. 150 000 $ : J-B Larocque – remplacement de la chaufferie et des toilettes

. 150 000 $ : Orée-des-Cantons – remplacement du système de chauffage

. 105 000 $ : Curé-A.-Petit – remplacement du revêtement de sol (phase 1)

. 105 000 $ : École Centrale – réfection de la toiture (phase 2 de 2)

. 105 000 $ : Saint-François-d’Assise – raccordement aux réseaux d’égouts

. 100 000 $ : Pavillon Sainte-Marie – réfection des blocs sanitaires

.   60 000 $ : École Saint-Léon – asphaltage des courts de tennis

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des