De l’argent neuf pour la relève agricole en Haute-Yamaska

Photo de Vincent Lambert
Par Vincent Lambert
De l’argent neuf pour la relève agricole en Haute-Yamaska
Sur la photo: Maggy Desrochers, directrice de comptes agricoles pour Desjardins Entreprises – Haut-Richelieu-Yamaska, Jérôme Ostiguy, président de de l'UPA Haute-Yamaska, Samuel Gosselin, conseiller en développement de la ruralité et de l'agroalimentaire à la MRC de La Haute-Yamaska, Mirta Jean-Louis, propriétaire de la ferme Ema de Malva, Jean-François Lessard, propriétaire de la ferme Champignons Yamaska, et Andréanne Daigle, conseillère aux entreprises chez Entrepreneuriat Haute-Yamaska. (Photo : Granby Express-Vincent Lambert)

FINANCEMENT. Deux nouveaux producteurs agricoles de la Haute-Yamaska pourront assurer leur développement grâce à une aide financière du Fonds de microcrédit agricole de la Haute-Yamaska (FMAHY).

Les bénéficiaires ont été dévoilés jeudi après-midi au Carrefour de la Coopération de Desjardins Entreprises – Haut-Richelieu-Yamaska. Il s’agit de la ferme Champignons Yamaska de Granby et de la ferme Ema de Malva, aussi de Granby.

«On est heureux de pouvoir contribuer à stimuler l’économie d’ici, à supporter les projets et surtout à encourager les entrepreneurs à démarrer ou poursuivre leur projet d’expansion ou de diversification en Haute-Yamaska, a indiqué Andréanne Daigle, conseillère aux entreprises chez Entrepreneuriat Haute-Yamaska. C’est grâce à eux qu’on peut soutenir la création d’emplois et favoriser la croissance économique.»

Chacune des entreprises a reçu un prêt de 10 000 $, sans intérêt, remboursable sur cinq ans. Le Fonds a choisi d’investir dans la ferme Champignons Yamaska pour qu’elle puisse poursuivre la production et la mise en marché  de champignons gastronomiques et médicinaux en platebandes et sur billots de bois en milieu naturel ainsi que dans la ferme Ema de Malva, pour qu’elle puisse assurer ses activités à vocation biologique, c’est-à-dire la production de fines herbes, de produits maraîchers et de la baie d’aronia.

Rappelons que le Fonds, qui dispose d’un montant de 103 000$ à octroyer en prêt pour les années 2018-2022, a été mis sur pied conjointement par la MRC de La Haute-Yamaska, le Syndicat de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de la Haute-Yamaska, la Coopérative des Montérégiennes et Desjardins Entreprises – Haut-Richelieu-Yamaska.

«Le Fonds microcrédit agricole est un outil financier qui vient répondre à un besoin qui est exprimé par le milieu agricole, a souligné Mme Daigle. Il sert à accompagner les entrepreneurs qui œuvrent dans les domaines non traditionnels de production, de culture, de transformation et de mise en marché des projets agricoles. Afin de pouvoir soutenir l’agriculture et de voir fleurir les projets dans notre milieu, on a quatre partenaires qui se sont unis pour pouvoir financer le tout.»

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des