Un symposium «pour tous les goûts»

Photo de Rédaction Granby
Par Rédaction Granby
Un symposium «pour tous les goûts»
La porte-parole et artiste Cynthia Coulombe-Bégin se réjouit de prendre part au rassemblement artistique, Couleurs urbaines. (Photo : Granby Express-Vincent Lambert)

Pas besoin de connaître l’art pour apprécier un tableau. Voilà ce que souhaite véhiculer l’artiste Cynthia Coulombe-Bégin, qui agira comme porte-parole de la 22e édition du symposium en arts visuels, Couleurs urbaines. Selon elle, «les gens sont assurés de voir une belle qualité d’œuvres et il va y en avoir pour tous les goûts».

Pour une deuxième année, l’événement artistique se déroulera au parc Miner les 26, 27 et 28 juillet alors qu’une cinquantaine d’artistes à travers le Québec exposeront leur talent sur place.

Pour la porte-parole et artiste Cynthia Coulombe-Bégin, une activité comme celle-ci permettra aux visiteurs d’aller à la rencontre des maîtres du pinceau pour en apprendre davantage sur eux et leur démarche.

«Ce qui me motive le plus, c’est d’aller à la rencontre du public, souligne la principale intéressée, qui ne sera pas à sa première visite à Granby. Pour moi, ce sont de super événements auxquels j’aime participer. Être porte-parole, c’est vraiment une belle reconnaissance; je suis vraiment contente. On va pouvoir découvrir plusieurs artistes de différents groupes d’âge et univers.»

Cynthia Coulombe-Bégin souhaite donner le goût de l’art aux personnes qui se déplaceront au parc Miner dans quelques semaines. «On n’a pas besoin de connaître l’art pour l’apprécier comme on n’a pas besoin de connaître la musique pour apprécier une chanson, explique-t-elle. Les gens s’empêchent souvent de découvrir les arts visuels parce qu’ils se disent ce n’est pas pour [eux]. Plus on en consomme, plus on développe nos goûts. Le coup de foudre arrive à tout moment. »

Une œuvre de Mme Coulombe-Bégin sera créée directement sur le site et s’ajoutera à son exposition «Rêve moi», chez Boréart, du 24 juillet au 25 août. «Ça ajoute [à l’expérience] de pouvoir présenter aux gens ce que je fais pour leur expliquer mon évolution créative. L’exposition que je vais présenter va me permettre de parler autant aux gens qu’aux artistes.»

Pour réduire l’empreinte écologique de Couleurs urbaines, le comité organisateur plantera, entre autres, des arbres pour compenser les émissions de gaz à effet de serre reliées aux déplacements des artistes. De par ses différentes actions environnementales, le rassemblement artistique sera officiellement le premier événement extérieur de Granby à recevoir la certification carboneutre de LCL environnement.

Au cours des trois journées, les visiteurs du symposium pourront aussi participer à un encan silencieux, lequel aura lieu sous le grand chapiteau. Par ailleurs, une œuvre de tricot participatif décorera la rue Principale entre le parc Miner et le centre culturel France-Arbour.

Pour connaître la liste des artistes et des activités, il est possible de consulter le couleursurbaines.org.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des