Une Granbyenne au Mondial des métiers

Photo de Vincent Lambert
Par Vincent Lambert
Une Granbyenne au Mondial des métiers
La Granbyenne Marie-Soleil Perreault tentera de remporter le Mondial des métiers au mois d'août prochain. (Photo : Gracieuseté-Compétences Québec)

SOINS ESTHÉTIQUES. La Granbyenne Marie-Soleil Perreault est passionnée depuis longtemps par tout ce qui touche la beauté, les soins de peau ou bien le maquillage. Son talent et sa détermination lui auront permis de se démarquer et de tracer son chemin jusqu’au Mondial des métiers, qui aura lieu en Russie, du 22 au 27 août prochain.

Le Mondial des métiers rassemblera plus de 1 600 concurrents provenant d’une soixantaine de pays qui performeront dans une cinquantaine de disciplines différentes. Au sein de l’équipe canadienne, la province québécoise sera la mieux représentée lors de cette compétition.

La compétitrice Marie-Soleil Perreault sera la seule Canadienne à performer en soins esthétiques lors de ce rassemblement des métiers. Pour la principale intéressée, il s’agit là d’une occasion unique de montrer tout son savoir. Précisons qu’avant d’atteindre ce niveau d’excellence, elle avait aussi participé aux Olympiades canadiennes des métiers et technologies.

«Sincèrement, je n’ai pas vraiment de mots parce que c’est vraiment une expérience unique, admet la jeune femme. Je n’avais jamais pensé faire ça. Quand je me suis inscrite à l’école, je ne pensais pas que les Olympiades des métiers existaient. Quand on m’a parlé de ça, je me suis dit que ça allait être comme un défi personnel puisque je suis une personne qui est quand même gênée.»

Durant la compétition, Marie-Soleil Perreault se mesurera à des personnes de différents endroits dans le monde. Elle devra compléter huit épreuves dans des domaines comme la pédicure, les soins de peau, la manucure et la liste s’étire encore. Dans le but d’être prête pour le grand jour, la Granbyenne s’est entraînée pendant plusieurs mois avec son entraîneuse, et ce, plusieurs heures par semaine.

«C’est beaucoup plus intense que dans la vraie vie et c’est vraiment très pointu au niveau des petits détails, fait-elle remarquer. Il faut promouvoir notre métier en allant chercher la perfection pour être encore plus crédible.»

D’ici quelques semaines, la Granbyenne tentera de remporter le Mondial des métiers en soins esthétiques. Tout le bagage qu’elle a acquis lui a permis de gagner en expérience et d’amorcer une carrière professionnelle.

Marie-Soleil Perreault ne pensait pas gravir les échelons aussi rapidement même si elle est passionnée et perfectionniste. «Je me suis rendue plus loin que ce que je pensais, confie-t-elle. Je me suis [rendu compte] que j’avais probablement choisi le bon métier.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des