Transport urbain: un premier contrat de travail chez Fleur de Lys à Granby?

Photo de Vincent Lambert
Par Vincent Lambert
Transport urbain: un premier contrat de travail chez Fleur de Lys à Granby?
Une grève de quatre jours pourrait survenir à Granby dans le transport urbain si l'entente de principe n'est pas acceptée par les membres. (Photo : Granby Express-Éric Patenaude)

TRANSPORT URBAIN. Les chauffeurs d’autobus Fleur de Lys devront se pencher sur les modalités de leur premier contrat de travail le 17 septembre prochain. Une entente de principe est survenue cet après-midi, a appris le Granby Express.

Syndiqués depuis le 18 septembre 2018, les travailleurs de la compagnie de transport urbain à Granby étaient à la recherche d’un premier contrat de travail. Six séances de négociation avaient eu lieu au cours des derniers mois, ce qui était insuffisant, selon Annette Herbeuval, présidente du Conseil central de la Montérégie-CSN.

Certains des autobus, qui assurent le transport urbain à Granby, affichent depuis peu des autocollants indiquant les mots «En grève bientôt». Les travailleurs gagnent 16,50 $ de l’heure et la proposition de l’employeur était de maintenir ce salaire la première année, et de l’augmenter de 0,25 $ la deuxième et la troisième année pour un total de 17 $ de l’heure dans trois ans. De son côté, le syndicat demandait un salaire de 20 $ de l’heure après trois ans.

Mardi après-midi, l’employeur a déposé une offre salariale bonifiée, qui a été acceptée par le comité de négociation qui présentera ladite entente la semaine prochaine aux membres, qui voteront en faveur ou non de la proposition. Pour le moment, rien ne peut être dévoilé puisque les détails n’ont pas encore été présentés aux personnes concernées.

Si les membres venaient qu’à refuser l’offre, un mandat de grève de quatre jours pourrait se mettre en place puisque vendredi dernier, ils ont voté à l’unanimité à 100 % en faveur d’une grève «au moment jugé opportun».

Le Granby Express a tenté de parler en après-midi à un représentant de la compagnie Fleur de Lys pour commenter le dossier, mais en vain.

Plus de détails à venir.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des