Belle entrée en matière pour les Bisons

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Belle entrée en matière pour les Bisons
Du jeu rapide, des mises en échec, un peu de rififi entre les joueurs, des buts à profusion et une foule comblée de plus 1200 spectateurs. Les Bisons n'ont pas raté leur examen d'entrée en défaisant le Formule Fitness de Bécancour, 7-3. (Photo : GranbyExpress-Nicolas Racine)

HOCKEY. À leur baptême à la maison, les Bisons de Granby ont réussi à épater la galerie, samedi dernier. Les nouveaux locataires du Centre sportif Léonard-Grondin ont offert une première victoire à leurs partisans, dont certains découvraient le hockey sénior AAA pour la toute première fois.

Du jeu rapide, des mises en échec, un peu de rififi entre les joueurs, des buts à profusion et une foule comblée de plus 1200 spectateurs. Les Bisons n’ont pas raté leur examen d’entrée en défaisant le Formule Fitness de Bécancour, 7-3. Un 2e gain en 24 heures face aux porte-couleurs de la Mauricie. Rappelons que les Granbyens, qui sont dirigés par David Lapierre, ont entrepris leur calendrier 2019-2020 avec une victoire de 6-2, vendredi dernier.

Mais revenons au soir de grande première. Visiblement, la direction des Bisons voulait faire une bonne impression et à ce chapitre, on peut dire que les propriétaires de l’équipe (Christian Roy, David Godbout et Jackie Racine) ont atteint leurs objectifs. Cérémonie d’ouverture touchante avec le retour sur patins de Félix Ballard, un jeune hockeyeur qui doit composer avec la fibrose kystique, des articles promotionnels au goût du jour et une bonne ambiance dans les gradins. Un match à domicile victorieux ne fait pas une saison, mais disons que les Bisons ont utilisé la bonne recette pour recruter de nouveaux sympathisants.

Sur la surface de jeu, Samuel Deslandes s’est occupé du spectacle en enfilant le premier but à domicile des Bisons après seulement 39 secondes au premier tiers. Jason Crack, Marc-André Levasseur (2), Patrice Demuy, Alexis Guilbeault et Maxime Guyon sur un tir de pénalité ont été les autres acteurs à prendre part au pique-nique offensif.

Entre les poteaux, Paul Bourbeau Jr a donné raison à ses nouveaux patrons qui ont fait son acquisition durant l’entre-saison. Le vétéran gardien a fait face à la musique en stoppant 49 des 52 lancers dirigés vers son filet.

Un bon présage

Le hockey sénior reste le sénior avec ses bons et ses moins bons côtés. Mais à la lumière de la première soirée des Bisons, force est d’admettre que les amateurs avaient hâte de renouer avec ce niveau de jeu.

Rencontré au cours du match, le président des Bisons, David Godbout n’avait que de bons mots à l’endroit de son nouveau public qui a répondu «présent» en grand nombre.

«C’est agréable de voir les gens embarquer dans notre projet.» «Au-delà du nombre de personnes, ce qu’on espérait, c’est de sentir la population présente et de l’entendre dans les estrades. Et c’est ce qu’on a vu ce soir (5 octobre)», a indiqué David Godbout.

Godbout et ses partenaires n’ont pas réinventé la roue. Avec leur personnel hockey (David Lapierre et Miguel Fortin), ils ont mis sur la glace une équipe rapide composée majoritairement de hockeyeurs de la région de Granby. Une carte à jouer qui n’est pas négligeable lorsqu’une organisation sportive tente de séduire un nouveau public cible. «On souhaite offrir du bon hockey aux gens de la région. Oui, c’est vraiment important d’avoir des gars d’ici. On est l’équipe dans la Ligue qui a le plus de joueurs locaux et on compte là-dessus.»

Les Bisons partiront pour un voyage de deux semaines sur la route. Ils retrouveront leur domicile le 25 octobre lors de la venue du Climatisation Cloutier du Cap-de-la-Madeleine.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des