Un honneur pleinement mérité pour Mona Blue

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Un honneur pleinement mérité pour Mona Blue
Pour cette soirée spéciale au Gala des Prix Leviers, Mona Blue (à droite sur la photo) était accompagnée de Laurie Morin, de l'Atelier 19. (Photo : Gracieuseté)

COMMUNAUTÉ. C’est une Mona Blue emballée au bout du fil qui s’est entretenue avec le GranbyExpress. Et avec raison. L’artiste de 24 ans, de Granby, a été récemment honorée au Gala des Prix Leviers du Regroupement des organismes communautaires autonomes jeunesse du Québec qui récompense des jeunes pour leur implication dans leur collectivité.

Confrontée à l’errance dès l’âge de 15 ans, Mona Blue s’accroche à la vie grâce à des organismes qu’elle rencontre sur son parcours. Aujourd’hui, l’artiste autodidacte profite de chaque instant et se réalise à travers les arts multidisciplinaires à l’Atelier 19, de Granby, au point où elle commence à décrocher des petits mandats ici et là.

«Ce prix, c’est un bon timing pour moi parce que ça n’a pas toujours été simple dans ma vie. J’ai eu recours à beaucoup d’organismes communautaires. Ils m’ont donné le courage d’avancer», a confié la jeune femme.

Interpellée par l’art et le communautaire, Mona Blue conjugue ses deux amours en donnant de son temps à la cause de l’Atelier 19 où elle a l’occasion d’explorer différents médiums. Murales, graffitis, modules 3D, maquettes. Un terrain de jeu qui fait le bonheur de la lauréate.

«J’ai pu dessiner ma première murale. C’était mon premier contrat avec un chèque», raconte l’artiste.  «À l’Atelier 19, je fais des choses bénévolement et ça me permet de construire mon C.V. et de me développer sur le plan artistique», ajoute-t-elle.

Au lieu de s’apitoyer sur son sort, Mona Blue avoue s’être servie de son passé pour se forger une personnalité propre à elle. Une force intérieure qui la pousse à se dépasser. Très créative, elle a d’ailleurs organisé sa première exposition, l’an dernier, dont les profits ont été versés aux organismes qui lui sont venus en aide.

«Je suis très reconnaissante envers les organismes. C’est moi maintenant qui donne au suivant», conclut-elle.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des