Granby: les échos du conseil

Photo de Vincent Lambert
Par Vincent Lambert
Granby: les échos du conseil
(Photo : Photo: GranbyExpress-Archives)

MUNICIPAL. Voici quelques points qui ont été abordés par les élus municipaux, lors de la dernière séance du conseil, qui avait lieu le 7 octobre.

Piscine Miner: pas de piscine extérieure

Après avoir reçu une proposition d’un citoyen demandant la mise en place d’une piscine extérieure au parc Miner, la Ville de Granby a décidé de ne pas aller de l’avant avec un tel projet, a fait savoir le conseiller municipal, Stéphane Giard, lors de la dernière séance du conseil. «On a étudié les possibilités, a-t-il expliqué. Malheureusement, on n’ira pas de l’avant avec cette option-là de garder une piscine extérieure parce qu’il faudrait vraiment enlever tout le bassin qui est là. C’est reconstruire à zéro.» Même si le projet d’une piscine extérieure n’a pas été retenu, M. Giard a indiqué que des jeux d’eau pourraient prendre place sur le site, bien que rien ne soit encore décidé pour le moment.

Un nouvel abribus

La Ville de Granby a indiqué, lors de la dernière séance du conseil, l’implantation d’un nouvel abribus sur la rue Bertrand, à même le site des Résidences Parent. L’objectif est d’augmenter l’accessibilité du réseau de transport en commun de la Municipalité. La mise sur pied du projet est évaluée à 10 000 $, mais précisons qu’un montant de 8 500$ pourrait être subventionné par le programme de la Société de financement des infrastructures locales du Québec (SOFIL).

Ajout de logements sociaux

La Ville de Granby a récemment indiqué que 24 logements de style HLM seront ajoutés dans le projet de la rue Saint-Jacques. L’ajout des unités représente un engagement supplémentaire de l’ordre de 10 000 $ à 12 000 $ annuellement pour une période de cinq ans.

Place Jean-Lapierre: le jury est complet

Dans le cadre de l’aménagement de la Place Jean-Lapierre,  une dernière place restait à pourvoir par une personne pour compléter le jury. Ainsi, la candidature de Vanessa Bellegarde, étudiantes en sciences de la nature au Cégep de Granby, a été retenue. C’est donc dire que la résidente de Granby s’ajoute à Sophie Beaudoin, architecte paysagiste associée de la firme Claude Cormier et Associés (Montréal), Valérie Brodeur, directrice générale chez Vie culturelle et communautaire de Granby, Caroline Dénommée, architecte fondatrice chez Caroline Dénommée Architecte (Granby), François Deschênes, directeur des services administratifs au Cégep de Granby, Samuel Roy, architecte paysagiste fondateur de Les paysages VerduRoy (Granby) et Danielle St-Jean, architecte paysagiste, contremaître des parcs et terrains de jeu, aux travaux publics de la Ville de Granby.

La Ville à la recherche de projets égalitaires

Lors de la dernière séance de travail, le conseil municipal a invité les organisations, les écoles ou bien les regroupements sportifs souhaitant proposer des projets visant l’égalité entre les hommes et les femmes à le faire avant 31 octobre prochain. Ce programme de soutien est de retour pour une deuxième année et s’inscrit dans la politique Égalité. Pour être admissibles, les projets doivent être novateurs et être le fruit d’une concertation du milieu.  Précisons que les projets retenus pourront recevoir une aide financière pouvant atteindre un montant maximal de 5 000 $. Ils peuvent être soumis à info@vccgranby.org ou en personne au bureau de Vie culturelle et communautaire de Granby (279, rue Principale).

Une plantation d’arbres en octobre

Le Service des travaux publics procédera à une plantation de plusieurs petits arbres ce mois-ci sur les terrains de la Ville. Il accueillera même lors de ses opérations des élèves du programme d’éducation internationale de l’école l’Envolée de Granby, qui souhaitent planter 112 arbres pour absorber 82,2 tonnes de CO2.

Centre-ville: modalités revues pour les nouveaux commerçants

La Ville de Granby a décidé d’assouplir son approche auprès des nouveaux commerçants qui viennent s’installer au centre-ville. Ils auront maintenant accès aux différents programmes jusqu’à six mois après l’installation de leur commerce.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des