Parti libéral du Canada: Pierre Breton à fond de train jusqu’au jour du vote

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Parti libéral du Canada: Pierre Breton à fond de train jusqu’au jour du vote
L'heure était au bilan de campagne pour le député sortant, Pierre Breton. Le libéral a dressé le portrait des dernières semaines électorales dans Shefford en compagnie de sa conjointe, Sophie Cabane, et d'une dizaine de bénévoles. (Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

POLITIQUE. Lutte serrée au national entre les libéraux et les conservateurs, remontée du Bloc québécois dans les intentions de vote. La fin de campagne du libéral dans Shefford, Pierre Breton, s’annonce chargée d’ici le jour du scrutin. Confiant de l’emporter lundi prochain, le député sortant entend ouvrir les gaz pour terminer le marathon électoral en force.

C’est entouré d’une dizaine de bénévoles et de partisans que Pierre Breton a dressé son bilan de sa campagne électorale, cet avant-midi.

«Je suis extrêmement fier de l’excellente campagne qu’on mène jusqu’à maintenant. Et elle n’est pas finie cette campagne-là (…). On va avoir le pied dans le fond jusqu’à la fin», a déclaré d’entrée de jeu le libéral.

Reconnu pour être un politicien de terrain, Pierre Breton amorcera sous peu un dernier blitz pour véhiculer son message et celui de son parti aux électeurs des 20 localités du comté.

«On mène une campagne positive dans le comté de Shefford pour le Parti libéral et je suis fier de mon équipe», a réitéré le candidat du PLC. «J’ai parcouru la circonscription à plusieurs reprises dans les 5, 6 dernières semaines. Pour moi, c’est important d’aller à la rencontre des gens et j’ai été fidèle à ce que j’ai fait dans les 4 dernières années.»

Le gars de la place

Rappelant ses priorités pour Shefford (protection de l’environnement, amélioration de la qualité de vie des aînés et le soutien aux familles, Pierre Breton s’est surtout attardé à l’importance d’élire un député membre du parti au pouvoir. Pour illustrer ses propos, le candidat a notamment fait allusion aux 52 M$ investis dans Shefford sous un gouvernement Trudeau. Une opposition aux coupures de 54 milliards de dollars annoncées récemment par les conservateurs d’Andrew Sheer, a évoqué M. Breton.

«Shefford a repris sa place au cours des quatre dernières années et je m’attends que ça se poursuive. Je demande à la population qu’on conserve cette position de leadership à la table des décisions à Ottawa.»

Alors qu’une bataille à finir entre les troupes de Justin Trudeau et d’Andrew Sheer se dessine, Pierre Breton n’a pas voulu s’étendre sur les résultats des récents sondages nationaux. «Ce que je peux contrôler, c’est le comté de Shefford. Ce que je demande aux gens, c’est de continuer à appuyer le gars travaillant, le gars de la place qui va les défendre à Ottawa et qui a fait ses preuves.»

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des