Camping Aztec: des résidents doivent quitter d’ici six mois

Photo de Vincent Lambert
Par Vincent Lambert
Camping Aztec: des résidents doivent quitter d’ici six mois
Le Aztec Camping compte respecter la loi dans le processus d'éviction des propriétaires de maisons mobiles sur son terrain. (Photo : Granby Express-archives)

AFFAIRES.D’ici six mois, 26 propriétaires de maisons mobiles de l’ancien camping L’EstriVal, maintenant propriété du Groupe JGS, devront plier bagage puisque «ce ne sera pas un terrain ouvert à l’année», explique l’homme d’affaires et actionnaire majoritaire, Jean-Guy Sylvain.

Le Groupe JGS souhaite que le site prenne une forme semblable au Aztec RV Resort en Floride, avait-on indiqué plus tôt dans une récente publication du Granby Express. «C’est un changement de vocation de terrain, a commenté le nouveau propriétaire, Jean-Guy Sylvain. Ça va devenir strictement un terrain de camping et non pas un terrain saisonnier.»

Le Aztec Camping de Granby ne sera ouvert que cinq mois par année, «comme tous les autres terrains de camping», a expliqué, M. Sylvain. «La loi dit qu’on a le droit de faire ça, a rappelé le principal intéressé. On va suivre la loi et on va la respecter. Ils [les résidents] ont eu leur lettre six mois d’avance. Ce n’est pas une question de rancune, ni rien de ça. C’est que c’est un terrain de camping».

Précisons que le Groupe JGS a fait la demande de l’avis d’éviction au moment où il a acquis le site de L’EstriVal.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des