Programme InterNeurone: une nouvelle ressource pour traiter les commotions cérébrales

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Programme InterNeurone:  une nouvelle ressource pour traiter les commotions cérébrales
Assis sur le vélo, le physiothérapeute-ostéopathe, Francis Valcourt, en compagnie des autres membres de l'équipe interdisciplinaire du Programme InterNeurone. (Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

SANTÉ.  La hausse de cas de commotions cérébrales et de traumatismes craniocérébraux légers (TCCL) ses dernières années a poussé des professionnels de la santé de Granby à unir leurs forces pour mieux traiter les patients touchés. C’est ainsi qu’est né le Programme InterNeurone; un nouveau service lancé ce mois-ci par le physiothérapeute-ostéopathe, Francis Valcourt, en compagnie de quelques collègues.

Une chiropraticienne, une neuropsychologue, un physiothérapeute, une ergothérapeute, un ostéopathe et un médecin spécialisé en médecine sportive. Le Programme InterNeurone s’est construit autour d’une équipe multidisciplaine réunie sous un même toit à la Polyclinique Santé Plus.

Comment ça fonctionne? Après avoir obtenu l’aval de leur médecin, les personnes victimes d’une commotion ou d’un TCCL pourront consulter les professionnels d’InterNeurone et recevoir un diagnostic précis et un traitement adéquat supervisé.

«Nous, ce qu’on offre, c’est un programme unique dans la région (…). «Comme professionnel, on a tous vu des clients qui ont eu une commotion cérébrale ou un TCCL. Présentement, on les voit en îlot ces patients. Il n’y avait pas d’équipe multidisciplinaire ni de communication entre les professionnels. Nous, on a voulu créer une équipe pour favoriser les échanges et les communications pour maximiser les services offerts à ces patients», a expliqué Francis Valcourt.

Couvert par une majorité d’assurances collectives et personnelles, le Programme InterNeurone prendra en charge un patient dans un délai de 48 heures. C’est du moins l’objectif de l’équipe d’InterNeurone. Alors que dans le réseau public, les personnes touchées sont référées actuellement vers Saint-Hyacinthe ou Sherbrooke, a laissé entendre Francis Valcourt.

Plus de détails à venir….

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des